1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Clinton meilleur candidat que Kerry?

La convention nationale du parti démocrate se poursuit à Boston. Son but : présenter officiellement le candidat démocrate John Kerry et convaincre le plus grand nombre possible d’électeurs américains de ses qualités d’homme d’Etat. Malgré un discours très applaudi de Bill Clinton en sa faveur, les éditorialistes allemands sont plutôt mitigés quant à la réussite de cette entreprise.

Discours de Bill Clinton à la convention démocrate

Discours de Bill Clinton à la convention démocrate

L’apparition de l’ancien président Bill Clinton a provoqué parmi les membres du parti un enthousiasme délirant teinté de nostalgie, écrit la Frankfurter Allgemeine Zeitung . Peut-être même au-delà de ce qui était nécessaire. Après tout, les Démocrates sont déjà plus que jamais déterminés à chasser Bush de la Maison blanche. Mais dans les disciplines politico-médiatiques – l’aura, l’empathie, la flamme rhétorique, la capacité de captiver les foules – Bill Clinton reste un champion inégalé, poursuit la FAZ . A tel point que cela pourrait porter ombrage à John Kerry. Si la crainte que la comparaison soit désavantageuse pour le challenger de Bush est justifiée, elle est toutefois très exagérée. Pour le journal de Francfort, l’aide de Bill Clinton pour mobiliser les électeurs sera forcément profitable à John Kerry.

C’est tout le contraire pour les Nürnberger Nachrichten , qui estiment que l’apparition triomphale de Bill et Hillary Clinton a justement montré ce qui faisait défaut au candidat démocrate. Il n’enthousiasme pas le public, il est guindé, a du mal à s’exprimer clairement et il lui manque un message porteur et convaincant. Pour le quotidien, Kerry est un indécis. Et les Américains n’enverront pas un indécis à la Maison Blanche, quelles que soient les idées politiques qu’il défend. Car l’indécision s’accorde mal à l’atmosphère actuelle de la nation.

Même credo pour le Reutlinger General-Anzeiger . Dans la société américaine hyper médiatisée, les arguments politiques ont souvent un rôle moins important que l’image médiatique et la personnalité d’un candidat, écrit le journal. Bush n’est certes pas l’image même de la sympathie, loin de là, mais il manque à son adversaire une certaine force de persuasion.

Enfin pour le Financial Times Deutschland , on attend beaucoup du quatrième jour de la convention – jeudi donc – jour où John Kerry va faire un grand discours pour se présenter et expliquer pourquoi il veut devenir président. Pourtant l’exercice est moins périlleux que ne le laisse croire l’excitation générale. Si le candidat se contente d’éviter les faux pas, poursuit le quotidien, le grand ramdam médiatique suffira à lui faire gagner quelques points dans les sondages. L’histoire l’a montré, les conventions sont rarement décisives pour le résultat final d’un vote.

  • Date 28.07.2004
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9h5
  • Date 28.07.2004
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9h5
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !