1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Climat: pour une "architecture écologique"

Certaines constructions réduisent considérablement le besoin en énergie des futurs utilisateurs. Un exemple : les « Cologne Oval Offices », les bureaux ovales de Cologne inaugurés en décembre sur les rives du Rhin.

default

Les « Cologne Oval offices », conçus par le cabinet d'architectes Sauerbruch et Hutton de Berlin, ce sont deux bâtiments de forme ovale et sinueuse qui changent d'apparence tout au long de la journée. Ils sont en effet recouverts de 5000 petits volets rouges et verts qui s'ouvrent ou se ferment en fonction du soleil. Wilhelm Jouaux est directeur de projet pour la construction des bureaux colonais :

« La gestion de la luminosité se fait automatiquement grâce à un capteur placé sur le toit qui mesure l'intensité de la lumière et décide du nombre de volets à ouvrir ou à fermer, selon le cas. »

5000 volets pour une meilleure luminosité

Cologne Oval Offices Sauerbruch Hutton

Matthias Sauerbruch et Louisa Hutton, les architectes des Oval Offices

Les fenêtres, ce sont le point faible de la plupart des constructions. Car c'est par là que s'échappe le plus d'énergie. L'isolation thermique, dans l'hémisphère nord, c'est le problème sur lequel les architectes ont le plus travaillé ces dernières années. Les Bureaux ovales de Cologne sont munis de fenêtres plus grandes au Nord – plus problématique que le Sud, par où entre le plus de soleil. Cette disposition réduit déjà de moitié la surface des baies vitrées par rapport à d'autres constructions de bureaux, et partant la consommation d'énergie. Par ailleurs une attention particulière a été portée dans le choix des matériaux d'isolation comme le souligne Klaus Sevenrin de l'entreprise MEAG, le maître d'œuvre des Oval Offices.

Cologne Oval Offices Nacht

Les bureaux ovales de Cologne ont obtenu le label "Green building"

« La façade de nos bâtiments a été étudiée pour prévenir au maximum la perte d'énergie calorifique. Nous aligner de façon optimale la température intérieure sur la température extérieure. »

Une canalisation sophistiquée traverse le haut du bâtiment. Elle fait circuler l'eau du Rhin tout proche et, par le biais d'un échangeur thermique, réchauffe ou refroidit les bâtiments selon les besoins. Wilhelm Jouaux :

Le chauffage urbain pour une meilleure climatisation

« Nous avons creusé deux puits de 30 mètres munis d'un système de pompes. L'eau qui sort à 8C° est distribuée dans nos bâtiments et rejetée ensuite dans le Rhin. »

Cologne Oval Offices

Objectif: une consommation d'électricité beaucoup plus faible que dans des bureaux conventionnels

Grâce à ce système de chauffage urbain, l'eau du Rhin refroidit naturellement les bâtiments à la saison chaude, et les réchauffe lorsqu'il fait froid grâce - on le disait - à un échangeur thermique. Les Oval Offices de Cologne n'ont certes pas recours à l'énergie solaire. Mais leur bonne isolation thermique et l'efficacité de leur système de chauffage et de refroidissement entraînent un bilan énergétique plus que favorable : les bureaux de Cologne consommeront 105 kilowatt-heure d'électricité par mètre carré et par an. C'est-à-dire quatre fois moins que des bureaux conventionnels.

Ils viennent pour cela d'être récompensés par le label « Green building », bâtiments verts, décernés par l'Union européenne.