1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Cinq jours de guerre et après ?

A la Une des journaux aujourd’hui : les conséquences de la guerre dans le Caucase, au lendemain de l’acceptation d’un plan de paix, négocié par le président français Nicolas Sarkozy.

default

« Cinq jours de guerre » et voilà le résultat : quatre photos en Une de die Tageszeitung. Une jeune mère et son enfant devant les ruines d'un immeuble dans la ville de Gori, une famille fuyant cette même ville, un passeport tâché de sang, celui d'une victime des bombardements et le bras d'un soldat géorgien, mort. Bilan provisoire de cette guerre caucasienne : des milliers de morts, des centaines de milliers de réfugiés, des villes bombardées, un Occident impuissant et un président russe triomphant. Car, selon le quotidien berlinois, la Russie a agi exactement comme si elle était la seule garante de l'ordre dans cette ex-république soviétique qu'est la Géorgie. C'est désormais la position que va adopter la communauté internationale et en particulier l'Union européenne qui va être importante. Si l'Ossétie du Sud finissait par être intégrée à la Fédération de Russie, cela créerait un précédent dangereux dans l'espace post-soviétique. L'Union européenne ne peut souhaiter de tels développements dans son voisinage et ne doit donc pas rester les bras croisés.

Karte Konflikt in Georgien Stand:12.08.2008

C'est aussi l'avis de la Süddeutsche Zeitung. Le quotidien préconise que l'Occident joue cartes sur table avec le seigneur de guerre, alias Vladimir Poutine. Le président des Etats-Unis, Georges W. Bush, a beau avoir eu des mots durs à l'égard de la Russie, ses avertissements n'auront que peu d'effet sur Moscou. Premièrement parce que les dirigeants russes ne se sentent aucunement liés par un quelconque engagement moral face à celui qui mène une guerre en Irak. Deuxièmement parce qu'ils attendent son successeur. Vendredi, la chancelière allemande Angela Merkel rencontre le président Dmitri Medvedev. Elle doit absolument lui faire comprendre ce à quoi Moscou doit s'attendre de la part des Occidentaux.

Konflikt zwischen Georgien und Russland

Séparatistes sud-ossètes

La Frankfurter Allgemeine Zeitung revient, elle, sur le rôle du chef de l'Union européenne, Nicolas Sarkozy. Ce dernier serait presque parvenu à nous faire croire que c'est l'Union européenne qui a influencé les autorités russes quant au règlement du conflit. Mais ce serait exagéré de beaucoup le pouvoir et la marche de manœuvre de l'Union. Cette crise, par sa rapidité et par la dureté de son acteur principal a surpris, non, a même submergé l'Union européenne. Il serait souhaitable qu'elle se rende compte que Moscou, quand il s'agit de ses intérêts, n'a plus peur de la confrontation même militaire.

Deutschland Berlin Mauerbau Jahrestag

13 août 1961, la construction du mur de Berlin débute


Les peuples sont comme les individus : ils se souviennent avec plaisir des moments heureux et ont tendance à refouler les autres, écrit die Welt qui ne fait pas référence aux peuples caucasiens mais bien au peuple allemand. Il y a 47 ans, la construction du mur de Berlin débutait et plus le temps passe plus le souvenir se fait rare, regrette le journal. L'Allemagne réunifiée a du mal à célébrer ce 13 août, symbole d'une séparation qui paraît aujourd'hui complètement insensée. Mais c'est justement parce qu'elle est insensée qu'elle ne devrait pas être si difficile à commémorer.



default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !