1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Chronique d'une victoire annoncée

Avec une écasante majorité et une participation record, les Palestiniens ont choisi leur nouveau président : Mahmoud Abbas. Les journaux allemands se font ce matin l'écho des craintes et des espoirs de paix au Proche-Orient...

Avec plus de 60% des suffrages, Mahmoud Abbas est le nouveau président palestinien démocratiquement élu par son peuple

Avec plus de 60% des suffrages, Mahmoud Abbas est le nouveau président palestinien démocratiquement élu par son peuple

La Tageszeitung, de Berlin, est sceptique. Même si les Palestiniens espèrent que ce scrutin marque le début d'un processus démocratique et que leurs propres institu-tions deviendront plus transparentes et plus responsables, il n'en reste pas moins que leur principal problème, l'occupation israélienne, n'est toujours pas résolu. Et Mahmoud Abbas, malgré tout le potentiel de confiance dont il dispose, pourrait bien en être très vite la victime. Critiquant l'Intifada armée et misant sur la négociation, le nouveau président palestinien doit engranger rapidement des succès pour asseoir la crédibilité de sa stratégie pacifique. Par exemple, la libération de quelque 8 000 Pa-lestiniens ou bien la fin du siège militaire des villes palestiniennes de Cisjordanie. Si la stratégie de Mahnoud Abbas s'avère infructueuse, il perdra alors tout aussi rapi-dement le respect de ses compatriotes.

Mêmes craintes de la part de la Frankfurter Rundschau, qui doute de la capacité d'Israël à faire les avancées nécessaires. Jusqu'à présent, relève le quotidien, le gouvernement d'Ariel Sharon s'est contenté de faire des effets d'annonce sans la moindre concrétisation. On a plutôt le sentiment que le nouveau gouvernement israélien n'a pas voulu que les Palestiniens aillent voter en paix. A preuve : les opérations militaires dans la Bande de Gaza juste avant le scrutin et les obstacles infligés aux candidats et à leurs collaborateurs limitant leur liberté de mouvement pendant la campagne.

Pour les Kieler Nachrichten, le nouveau président palestinien ne va pas avoir la tâche facile. Sa seule chance de succès sera de se libérer de l'héritage de Yasser Arafat et de mettre en place des structures vraiment démocratiques : une justice indépendante du pouvoir, un Parlement qui assume sa fonction sans crainte et une police indépendante. Avec, comme épée de Damoclès permanente, les risques très réels que les extrémistes de tout bord chercheront à saboter ce processus par une campagne d'attentats meurtriers.

Terminons avec la Süddeutsche Zeitung. Mahmoud Abbas n'est pas un nouvel Hercule, il serait bon de diminuer les attentes à son égard. Et puis, Ariel Sharon doit tout faire pour que son homologue puisse réussir dans sa politique des petits pas : répéter à l'envi que l'arrêt de la violence palestinienne est la condition préalable à tout progrès ne suffira pas. Cette violence est une réponse à des décennies d'occupation israélienne. Tant que cette situation ne changera pas, les poseurs de bombes continueront. La communauté internationale et les USA surtout doivent exercer une forte pression sur Ariel Sharon en ce sens. Sinon, le nouveau président palestinien aura déjà échoué avant même d'avoir commencé, conclut le quotidien.

  • Date 10.01.2005
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9fI
  • Date 10.01.2005
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9fI
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !