1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Chibok se souvient des jeunes lycéennes enlevées

Depuis 2 ans, certaines jeunes filles ont certes pu s'échapper à leurs bourreaux, mais l'on est toujours sans nouvelles de 219 lycéennes.

Écouter l'audio 02:04

Boko Haram a toujours entre ses mains, les jeunes filles enlevées à Chibok

Malgré la vague d'indignation mondiale suscitée à l'époque - de la jeune Pakistanaise Malala à la première dame américaine Michelle Obama - les parents des jeunes filles se sentent abandonnés par Abuja. Cliquez sur l'image pour écouter le reportage de Katrin Gänsler.

Le groupe islamique a envoyé une "preuve de vie" deux ans après l'enlèvement dans le nord-est du Nigeria, de 276 lycéennes, un événement qui sera commémoré par des prières et des manifestations à travers tout le pays.

La chaîne américaine d'informations CNN a rapporté que dans cette vidéo diffusée par les islamistes, on voit une quinzaine de jeunes filles recouvertes d'un hijab noir, qui donnent leur nom, assurent avoir été enlevées à Chibok et précisent la date de l'enregistrement, le 25 décembre.

Les filles de Chibok sont les victimes les plus tristement célèbres de l'insurrection de Boko Haram, qui utilise souvent le kidnapping comme une arme, dans une guerre qui a déjà fait quelque 20.000 morts depuis 2009.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !