1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Nos podcasts

Chaine de valeur : la conservation

La qualité des produits agricoles continue de se dégrader à cause des mauvaises pratiques agricoles et post-récoltes. L'absence des moyens de conservation par exemple expliquent en partie l’insécurité alimentaire.

producteur de tomates à Regueb, Sidi Bouzid Foto: Khaled Ben Belgacem, DW Korrespondent, Tunis, Tunesien, 25. Dezember 2011

Producteur de tomates à Regueb, Sidi Bouzid en Tunisie

En Côte d’Ivoire par exemple, les pertes post-récoltes, sont estimées à 30% pour la banane plantain, 40 % pour la mangue et 25% pour le maïs par an. Ces pertes sont encore élevées faute de moyens adéquats de conservation ou de transfo-conservation dans les zones de production. Ce que regrette Dao Bassiaka, président de la plate-forme du Réseau des organisations paysannes et producteurs de l'Afrique de l'ouest, le Roppa au Burkina. Écoutez-le ci-dessous dans le magazine.

A Maradi au Niger, certains paysans pensent trouver la solution. Ces paysans ou petits producteurs regroupés en coopérative, essayent de tirer profit de leurs productions grâce à un concept dénommé : chaine de valeur. L'objectif visé par ce concept, qui est en train d'être vulgarisé dans ce pays est de rendre plus compétitif les produits agricoles, et d’encourager la régénération assistée des terres dégradées. Le reportage d’Ali Abdou, notre correspondant à Maradi à écouter dans le magazine.

Ecoutez ou téléchargez ci-dessous, le magazine environnement.

Audios et vidéos sur le sujet