1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Chômage, réalité et statistique

Le chiffre du chômage est retombé en dessous de la barre des 5 millions en avril en Allemagne. Ça fait du bruit dans les journaux qui s'interrogent surtout sur la vraie signification de l’« événement ».

default

4 millions 968 mille chômeurs en Allemagne en avril – « voilà un quatre qui coûte cher ! » estime la SÜDDEUTSCHE ZEITUNG. Pour savoir combien exactement, « il suffit d’aller à Berlin où neuf jeunes sur dix sont condamnés à accepter des jobs à un euro », ajoute notre confrère de Munich pour qui la baisse du nombre des sans emplois n’est de toutes façons que « statistique »…

C’est sans doute pourquoi la TAGESZEITUNG qui partage manifestement cet avis, met toute son ironie dans ce conseil : « Les spécialistes et le ministre ont raison d’être optimistes. On doit considérer uniquement les statistiques officielles et éviter tous les autres chiffres. » C’est à se demander à quoi servent ces publications mensuelles, ajoute notre confrère de Berlin.

Car, comme le rappelle de son côté DIE WELT, le chiffre du chômage « réel, statistiquement non corrigé, évolue toujours autour de sept millions. » Ce qui n’empêche pourtant pas le journal de Berlin de voir venir « enfin le printemps ». Un « signe positif », écrit encore notre confrère, un signe qui traduit selon lui un « ralentissement des suppressions d’emplois. »

« 200 000 chômeurs en moins », nuance pour sa part le WESTFALEN-BLATT, « ce n’est pas ce qu’on peut appeler un renversement de tendance »… « c’est le printemps », ajoute froidement le journal de Bielefeld : « un printemps seulement un peu plus tardif cette année que d’habitude »...

« Un triste bilan », écrit pour sa part la LEIPZIGER VOLKSZEITUNG : d’une tristesse « dépassée seulement par l’ignorance du gouvernement », et plus précisément celle du ministre de l’économie, le SPD Wolfgang Clement, qui se perd immédiatement en louanges.

Mais « sur quelle planète se trouve-t-il donc ? » demande aussi la WESTDEUTSCHE ZEITUNG, ce ministre qui, à peine le chômage redescendu juste au-dessous de la barre des 5 millions, affirme tout de go que « plus jamais l’Allemagne ne repassera au-dessus » de ladite barre. Il en donne même sa main à couper. « Un conseil que, personnellement, j’éviterais de suivre » précise l’éditorialiste du journal de Düsseldorf.

D’autant moins que si l’on en croit la SÜDWEST-PRESSE, les derniers chiffres du chômage sont un avant-goût de ce qui attend l’Allemagne bien au-delà de 2005 : une stabilisation sur le marché des emplois traditionnels et une progression sur celui des bas salaires. Bref, conclut le journal d’Ulm : une « pauvreté » croissante du travail.

  • Date 29.04.2005
  • Auteur Yvon Arsenijevic
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9e5
  • Date 29.04.2005
  • Auteur Yvon Arsenijevic
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9e5
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !