1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

"C'est un complot contre Hama Amadou"

Au Niger, le délai constitutionnel de désistement pour le second tour de la présidentielle est écoulé, sans retrait officiel de l’opposant Hama Amadou. Son avocat dénonce le silence de la communauté internationale.

Écouter l'audio 01:59

"Le peuple nigérien a besoin de voir un débat face-à-face entre Hama Amadou et Mahamadou Issoufou!" (Me Boubacar Mossi, avocat de Hama Amadou)

Il y aura finalement bien deux candidats au second tour - Hama Amadou et le président sortant Mahamadou Issoufou - car l'opposant "Hama Amadou est bien partant pour l'élection", la nouvelle a nous été confirmée par Me Boubacar Mossi, l’avocat de la tête d’affiche de l’opposition. Écoutez-le en cliquant sur l'image ci-dessus.

Les conditions juridiques ne permettront plus de désistement, explique le constitutionnaliste Maina Karté Boukar, au micro de Éric Topona - cliquez sur l'image ci-contre pour l'écouter évaluer les chances de Hama Amadou au deuxième tour.

Le second tour doit se tenir le 20 mars, alors que Hama Amadou est écroué dans une prison nigérienne pour une affaire de trafic présumés d'enfants. Il ne peut donc pas faire campagne - et "pendant ce temps, son adversaire, le président sortant Mahamadou Issoufou, sillonne le pays en avion et tient partout des meetings", souligne son avocat.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !