1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

"C'est la pire utilisation des enfants dans un conflit"

Selon l'Unicef, "le nombre d'enfants utilisés dans des attaques-suicides dans le conflit qui ébranle les pays du lac Tchad s'élève à 27 au premier trimestre 2017".

Selon un rapport du Fonds des Nations unies pour l'enfance "le nombre d'enfants utilisés dans des attaques-suicides dans le conflit du lac Tchad s'élève à 27 au premier trimestre 2017". Ils étaient 9 l'an dernier à la même période a déclaré à la Deutsche Welle Thierry Delvigne-Jean, directeur de la communication de l'Unicef en Afrique de l'Ouest et du Centre, basé à Dakar. 

Nigeria Boko Haram - Kinder als Selbstmordattentäter

Les attentats-suicides sont légion dans le lac Tchad

Chiffres effrayants

En avril 2014, environ deux cents jeunes filles avaient été enlevées par le groupe jihadiste Boko Haram, soulevant une indignation mondiale. Les kidnappings en masse d'enfants, de femmes et d'hommes, dans les villages attaqués par le groupe sont particulièrement fréquents. Ils sont ensuite forcés à combattre aux côtés des insurgés. Jusqu'à présent, 117 enfants ont été utilisés pour commettre des attentats à la bombe au Nigeria, au Tchad, au Niger et au Cameroun depuis 2014:  Par ailleurs, l'Unicef s'inquiète du nombre d'enfants détenus par les armées des quatre pays de la région (Nigeria, Niger, Tchad, Cameroun). "En 2016, près de 1.500 enfants étaient sous détention administrative". 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !