C′est la crise... | Vu d′Allemagne | DW | 10.05.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

C'est la crise...

La presse allemande de ce lundi revient évidemment sur le résultat des élections régionales d'hier en Rhénanie du Nord-Westphalie et sur la crise de l'euro.

default

Un patt politique ! Le SPD et la CDU doivent coaliser (mais avec qui ?) pour espérer gouverner à Düsseldorf.

Merci, titre la Tageszeitung, avec une photo d'une guêpe à la robe noire et jaune (les couleurs emblématiques de la CDU, le noir, et du FDP, le jaune), qui gît immobile sur le flanc. Pour autant, le quotidien de Berlin n'épargne pas non plus les sociaux-démocrates avec cette pique : « Pour le SPD, c'est inhabituel de ne pas perdre une élection ».

Deutschland NRW Landtagswahlen Hannelore Kraft SPD

La grande gagnante de ce scrutin, Hannelore Kraft, du SPD, veut s'allier avec les Verts pour être la première femme à gouverner le Land le plus peuplé d'Allemagne.

La défaite de la coalition CDU-FDP signifie une chose, analyse la Frankfurter Rundschau : c'est une nouvelle chance donnée à la coalition rouge-verte, c'est-à-dire entre les sociaux-démocrates et les écologistes. Cette renaissance d'une combinaison politique chassée du pouvoir par les électeurs il y a cinq ans est une sensation. Une alternative qui ressemble à un gilet de laine : pas sexy pour un sou, mais confortable. Le fait que la grande coalition CDU/SPD apparaisse comme la seule option possible sur le long terme reflète bien la léthargie de ce pays.

Der politische Aschermittwoch

En 2008, le Carnaval de Düsseldorf se moquait de la grande coalition de Berlin. Mais si celle-ci entrait au Parlement régional de Düsseldorf ? Certains y songent...

Le plus mauvais score réalisé par la CDU depuis des années inspire à die Welt le commentaire suivant : la CDU de Düsseldorf n'a pas échoué en raison des défaillances de sa politique régionale. L'échec vient de l'ouverture politique que la CDU de Berlin a tenté sur sa gauche au niveau fédéral. Ce 9 mai sonne le glas d'une CDU capable de coaliser de tous les côtés. La tentative d'Angela Merkel n'a pas été payante.

Bildergalerie Angela Merkel 2

Cette fois-ci, la sauce n'a pas pris... En perdant la Rhénanie du Nord-Westphalie, la chancelière a aussi perdu sa majorité au Bundesrat.

Lors de ce scrutin qualifié de « petites législatives nationales », analyse la Frankfurter Allgemeine Zeitung, la politique régionale a été effacée par les dissensions au sein de la coalition au pouvoir à Berlin sur la loi de relance de la conjoncture, les baisses d'impôts, la consolidation du budget de l'état et la crise de l'euro. C'est justement dans cette crise européenne, que chacun a vu venir mais dont personne n'a su deviner les conséquences, que la coalition noir-jaune aurait pu gagner la confiance des électeurs en maîtrisant la situation. Mais ni Düsseldorf, ni Berlin n'ont su saisir cette chance.

Griechenland Euro EZB Symbolbild

La crise de l'euro déclenchée par le surendettement d'Athènes a obligé l'Europe à resserrer les rangs.

Pourtant, cette crise de l'euro a conduit les chefs d'états des pays de la zone euro à prendre en l'espace de quelques heures des résolutions qui n'auraient pas été pensables il y a peu, même après des années d'âpres négociations, souligne la Süddeutsche Zeitung. Ce lundi, l'Europe a changé. Ses citoyens ne s'en rendront peut-être pas compte, mais la bataille de Bruxelles a révolutionné la Communauté européenne en renforçant la structure fragile de l'union monétaire par un squelette d'acier.

  • Date 10.05.2010
  • Auteur Christophe Lascombes
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/NKLD
  • Date 10.05.2010
  • Auteur Christophe Lascombes
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/NKLD
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !