1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Centre de Formation Radiophonique

Centre de Formation Radiophonique

Le Centre de formation radiophonique (DW-CFR) propose des ateliers de formation et des projets de consultation aux Radios dans les pays en voie de développement, en Europe de l’Est et du Sud-Est.

default

Dans les ateliers -traitant toujours les besoins formulés par les partenaires- le Centre de Formation Deutsche Welle Radio donne l’occasion à des journalistes, des rédacteurs de programmes, des managers de station et au personnel technique

  • d’étendre leurs connaissances et leurs capacités professionnelles
  • d’avoir de nouveaux points de vue et de nouvelles expériences et
  • de rentrer en contact avec des collègues d’autres pays.

    Le CFR désire éveiller la compréhension du rôle complexe de la radio dans un paysage médiatique en rapide croissance ; il désire aussi pouvoir éveiller l’intérêt dans la manipulation des nouvelles technologies et les nouvelles conceptions de programme, et il désire sensibiliser pour les chances et les défis de la radio de l’avenir.

    Le Centre de Formation Radio est une partie de la DW-AKADEMIE de la Deutsche Welle. Il reçoit ses missions et une grande partie de ses moyens du Ministère Fédéral Allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ). L’autre partenaire important pour le CFR est le Ministère des Affaires étrangères qui finance chaque année une série d’ateliers et de projets pour des stations de radio en Europe de l’Est et du Sud-Est.

    Dans ses projets à l’étranger, le CFR travaille en étroite relation avec les instituts régionaux et les organisations internationales dans le monde entier. En font partie : ABU, AIBD, AMARC, AMIC, ASBU, CF-URTNA, MMTC, SABA et UNESCO.

    De plus, le CFR entretient d’étroites relations avec les organisations médiatiques et culturelles Allemandes et internationales. Il organise des projets de professionnalisation en commun avec l’Institut Goethe, la Fondation Friedrich-Ebert et la Fondation Konrad-Adenauer.

La rédaction vous recommande