Centrafrique: Les autorités démentent avoir tué Charles Massi | Afrique | DW | 22.01.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Centrafrique: Les autorités démentent avoir tué Charles Massi

Le ministère de la défense a publié un communiqué réfutant les allégations de l'épouse de Charles Massi et de son parti politique. Ceux-ci soutiennent que le Chef rebelle et homme politique Massi avait été torturé à mort

default

Mystère à Bangui autour du sort de Charles Massi

Le mystère est entier. Aucune preuve de vie ou de mort du Chef rebelle et homme politique Charles Massi arrêté en mai 2009 par le Tchad et remis aux autorités centrafricaines. Selon son épouse Denise et son parti politique le Forum démocratique pour la modernité le FODEM, Charles Massi serait mort le 8 janvier des suites de tortures qu'il aurait subies en détention

Auteur: Fréjus Quenum
Rédaction: Philippe Pognan