Ce grand malade qu′on appelle le cycle de Doha | Economie et développement | DW | 26.07.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Economie et développement

Ce grand malade qu'on appelle le cycle de Doha

Lancé en novembre 2001, le cycle de Doha est au point mort. Les grandes économies refusent de faire des compromis et préfèrent désormais négocier des accords bilatéraux. Le multilatéral est-il dépassé ?

Le 1er juillet 2011 a marqué l'entrée en vigueur d'un accord de libre-échange entre l'Union européenne et la Corée du Sud. Ce type d'accords bilatéraux est de plus en plus courant. Le monde du commerce international est en train de devenir une véritable mosaïque de textes juridiques. Le rêve de l'Organisation mondiale du commerce de parvenir à établir des règles qui seraient les mêmes pour tous les pays semble pour l'instant bien lointain. Le cycle de négociations de Doha a-t-il définitivement échoué? Eléments de réponse avec Rolf Wenkel.

Dans l'interview de la semaine, nous poursuivons l'entretien entamé dans notre précédente émission avec l'économiste Milasoa Cherel-Robson, de la Cnuced, la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement. Elle est l'une des auteurs du rapport 2011 sur le développement économique en Afrique. Elle évoque aujourd'hui les efforts à faire pour attirer des investisseurs sur le continent.

Auteurs : Abilinda Ebinda Ngboko, Sébastien Martineau

Audios et vidéos sur le sujet