1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Carton rouge pour Uli Hoeness

A la Une des journaux : les ennuis d'Uli Hoeness. Le patron du Bayer Munich, célèbre club de football, fait l'objet d'une enquête pour fraude fiscale. Il aurait dissimulé plus de dix millions d'euros au fisc.

Uli Hoeness, pilier du football allemand, s'était construit une image de monsieur intègre, volontier donneur de leçons. D'où l'énorme déception, surtout pour ceux qui le connaissait bien ou qui croyaient le connaître, écrit la Frankfurter Rundschau. Dire que lors de sa dernière intervention télévisée, le président du Bayern mettait encore en garde contre une hausse d'impôts pour les riches, arguant qu'ils iraient tous en Suisse. Il omettait de préciser que lui aussi avait déjà placé une partie de ses fonds à l'étranger. Il aurait mieux fait de la boucler, tempête le journal.

En ce moment, il n'y a pas pire crime que l'évasion fiscale, écrit pour sa part la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Que ce scandale touche de surcroit le milieu du football est pour ainsi dire la cerise sur le gâteau. On en sait pourtant encore bien peu sur les dessous de l'affaire. Cela laisse du temps aux uns et aux autres de méditer les mots lâchés lundi par l'international allemand, Lukas Podolski, par ailleurs ancien du Bayern : « nous faisons tous des erreurs. »

Dschochar Zarnajew Anschläge Boston Marathon Watertown

Djhokhar Tsarnaev, auteur présumé du double attentat au marathon de Boston

Quelle leçon tirer des attentats de Boston ?

La FAZ s'intéresse par ailleurs aux suites des attentats du marathon de Boston. Pour le journal, il est temps de reconnaître que la politique anti-terroriste du président Barack Obama et de ses prédécesseurs est non seulement un échec mais qu'elle est en plus dépassée. Cela fait longtemps que les spécialistes et les services secrets avertissent que les islamistes ont changé de tactique. Il ne s'agit plus de commettre des attaques de grande ampleur comme celles du 11 septembre 2001 mais de multiplier les actions limitées, planifiées par de petites cellules. Combattre ce terrorisme-là va durer encore des décennies, affirme le quotidien.

Option militaire en Syrie

A propos de terrorisme, die tagezeitung s'alarme une fois de plus de la situation en Syrie qui empire de jour en jour sans que la communauté internationale ne parvienne à trouver une solution. L'Occident tente désormais de séparer les bons opposants des mauvais. Au final, il se pourrait bien qu'il soit obligée d'intervenir militairement. Sauf qu'il ne s'agirait plus d'instaurer la démocratie et les droits de l'Homme mais d'empêcher des groupes fondamentalistes de s'emparer des arsenaux du régime.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !