1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Cameroun : en prison pour un SMS

Plusieurs adolescents sont incarcérés depuis six mois au Cameroun, condamnés à dix ans de prison pour avoir plaisanté au sujet de Boko Haram.

Écouter l'audio 02:31

"Les enfants avaient juste fait des blagues"... Ecoutez le reportage à Penda Boko

Les faits remontent à fin 2016, lorsque trois adolescents échangent des textos dans lesquels ils plaisantent sur Boko Haram : "Boko Haram recrute des jeunes de 14 ans et plus. Conditions de recrutement : avoir validé 4 matières et la religion au baccalauréat." Mais ce qui aurait pu être une banalité n'est pas du goût des autorités et de la justice, qui condamne les trois jeunes à dix ans de prison pour apologie du terrorisme.

Des ONG de défense des droits de l'Homme, dont Amnesty International, continuent à réclamer leur libération aux autorités camerounaises, d'autant que leur avenir semble désormais compromis. 

Notre correspondant au Cameroun Henri Fotso s'est rendu dans leur village de Penda Boko où tous espèrent leur retour. 

 

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !