1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Archives Afrique

Calme précaire dans l'est de la RDC

Après des combats entre les rebelles du M23 et l’armée congolaise près de Goma, le calme semble revenu dans l'est. Les deux camps s'accusent mutuellement d’avoir rompu la trêve qui durait depuis trois mois.

Selon le gouvernement congolais, les Forces armées congolaises ont répondu à une agression dirigée par le voisin rwandais. Il affirme notamment que les soldats retrouvés morts sur le champ de bataille portaient des uniformes de l'armée rwandaise. Du côté de la population civile, on enregistre des milliers de déplacés selon Simon Kazungu, député provincial du Nord Kivu (écouter ci-dessous).

D'après le gouverneur de la province du Nord-Kivu, les combats qui ont repris hier ont fait 113 morts parmi les rebelles. Mais selon Madmodjé Mouhoudai, parte parole de la MONUSCO, la Mission des Nations unies au Congo, un calme précaire règne ce matin, dans la région (écouter ci-dessous).

La reprise des affrontements survient alors que le comité des sanctions des Nations unies est réuni pour envisager des mesures individuelles contre des responsables rwandais et ougandais accusés par l'ONU d'avoir aidé la rébellion.

Écouter l'audio 00:26

"La population a massivement fui les zones de combat" (Simon Kazungu, député)

Écouter l'audio 00:35

"Nous regrettons la reprise des hostilités" (Madmodjé Mouhoudai, Monusco)

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet