1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Côte d'Ivoire : la réconciliation à la peine six ans après la chute de Gbagbo

Le président Alassane Ouattara a promis de s'engager vers la paix lors de sa prise de fonction en 2011, précédée par de violents affrontements. Mais la réconciliation prônée, il y a six ans, a du mal à se concrétiser.

Écouter l'audio 02:12

"Il y a beaucoup d'Ivoiriens qui vivent encore en exil" (Kady Traoré, RDR)

Le 11 avril 2011 marquait la fin de cinq mois de crise postélectorale en Côte d'Ivoire qui s’est soldée, ce jour-là, par la chute de Laurent Gbagbo, capturé dans sa résidence de Cocody, un quartier huppé de la capitale ivoirienne. 

Les jours qui ont précédé l'arrestation du fondateur du FPI (Front populaire ivoirien), ont été marqués par d'intenses combats entre les Forces Républicaines de Côte d'Ivoire (ex-rébellion) et les militaires restés fidèles au président Gbagbo. Les forces d’Alassane Ouattara, ont été soutenues, dans leur offensive pour la prise de la capitale, par des moyens aériens des troupes françaises de l’ONUCI, la mission des Nations unies dans le pays. L’implication de l’armée française a été décisive pour déloger Laurent Gbagbo de sa résidence.

Après la chute de son rival, le président Alassane Ouattara, reconnu par la majorité des pays de la communauté internationale, a décidé d’engager « une procédure judiciaire » à son égard. Il a, cependant, mis en garde contre « tout acte de vengeance » en vue de la réconciliation nationale.

Six ans après où en est-on avec le chantier de la réconciliation?

 

Cliquez sur l'image pour écouter les explications, à Abidjan, de Julien Adayé.

 

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !