1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Burundi, quatre proches de Nkurunziza dans le viseur de l’UE

Après les Etats-Unis, l'UE va prendre des sanctions contre quatre proches du président burundais, Pierre Nkurunziza. Le principe de sanctions individuelles a été acté la semaine dernière par les 28 Etats membres de l'UE.

Écouter l'audio 02:39

''L’UE doit être consensuelle en écoutant toutes les parties en conflit'' (Louis Kamwenubusa, le porte-parole adjoint de Pierre Nkurunziza)

Le conseil de l'Union européenne devra formaliser cette décision ce jeudi. La liste des quatre personnalités concernées sera quant à elle publiée dans le journal officiel de l'UE vendredi prochain.

Il s'agirait entre autres d'une interdiction de visa et de gel des avoirs en Europe de ces quatre personnalités responsables de la répression au Burundi, ces derniers mois. Une source diplomatique européenne précise cependant qu'il ne s'agit ni de personnalités politiques, ni d'exécutants, mais bien de donneurs d'ordres. Le président burundais ne figure toutefois pas sur cette liste. Bruxelles souhaite encore lui donner une chance d'ouvrir des négociations avec ses opposants.

Pour en savoir plus, cliquez sur l’audio ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !