Burundi: pas de prêtres dans les démembrements de la Commission électorale provinciale? | Afrique | DW | 27.12.2017
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Burundi: pas de prêtres dans les démembrements de la Commission électorale provinciale?

Au Burundi, l'Eglise catholique aurait-elle refusé d'envoyer ses délégués pour les démembrements de la Commission électorale provinciale, en vue de la tenue du referendum constitutionnel au mois de mai 2018?

Écouter l'audio 01:33
Now live
01:33 min

"L'Eglise n'était pas encore engagée dans l'organisation du referendum" (Monseigneur Joachim Ntahondereye)

Au Burundi, la Commission Electorale Nationale Indépendante, la CENI, envisage la tenue du referendum constitutionnel au mois de mai 2018.

Après Bujumbura, la capitale, la CENI a annoncé avoir commencé l'installation de ses démembrements à l'intérieur du pays.

La Commission signale toutefois que l'Eglise catholique n'a pas présenté de candidats dans les démembrements provinciaux.

Pour  Monseigneur Joachim Ntahondereye, le président de la conférence épiscopale du Burundi, interrogé par Benjamin Belios Abbo, la priorité a été donnée à la préparation d'autres évènements et notamment la préparation des fêtes religieuses de fin d'année.

Cliquez sur l'image pour écouter l'entretien

 

 

 

Audios et vidéos sur le sujet