1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Burundi: l'ultimatum de l'UA a expiré

L’ultimatum lancé par l’UA aux autorités burundaises avant le déploiement de troupes africaines pour protéger les civils a expiré, depuis hier, mardi 22 décembre. Bujumbura a officiellement récusé la décision de l’UA.

Écouter l'audio 01:53

"Bujumbura s'oppose officiellement au déploiement de troupes africaines"

A Bujumbura, le Conseil National de Sécurité présidé par le Président Pierre Nkurunziza a publié une déclaration officielle condamnant la décision de l’UA d’envoyer des troupes dans le pays afin de protéger les civils. Selon la déclaration dudit Conseil national, aucune raison ne peut expliquer l’envoi de soldats africains au Burundi. cliquez sur la photo pour écoutez le reportage de notre correspondant à Bujumbura, Fiacre Ndayiragije.

Par ailleurs, dans un rapport rendu public par l'organisation de défense des droits humains, Amnesty International accuse les forces de sécurité burundaises d'exécutions extrajudiciaires à Bujumbura lors de la journée du 11 décembre 2015. Ce jour là, des assaillants non encore identifiés avaient attaqués au moins deux camps militaires situés dans la capitale burundaise. En réponse à ces attaques contre des installations militaires, la police aurait mené des opérations de maison en maison pour tuer des dizaines de personnes souligne Amnesty international.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !