1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Burundi : l'opposition se plaint des "persécutions"

Le président du FNL (Front National de Libération) et aussi vice-président de l'Assemblée nationale dénonce l'acharnement dont lui et ses militants font l'objet de la part du régime du président Pierre Nkurunziza.

Écouter l'audio 02:01

"Je ne suis pas confortable quand un Burundais est injustement traité" (Agathon Rwasa-FNL)

Au Burundi au moins 200 cas d'arrestation d'opposants politiques majoritairement des militants du Front National de Libération -FNL non reconnu par le pouvoir sont déjà documentés, avec en moyenne 15 cas par semaine. Uniquement pour le compte de la dernière semaine de mars, 60 cas d'arrestations et deux assassinats sont survenus dans le centre du pays .

Le Service National de Renseignement, la Police et les jeunes «Imbonerakure» du CNDD-FDD (parti au pouvoir) sont pointés du doigt. Agathon Rwasa est en même temps président du FNL et vice-président de l'Assemblée nationale du Burundi. Il dénonce la situation faite à ses partisans et lui mais n'entend pas céder son fauteuil. Une attitude jugée contradictoire par certains.

 

Veuillez cliquer sur l'image pour écouter l'interview qu'il a accordée à Antédisteste Niragira 
 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !