1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Burkina : reprise du procès du dernier gouvernement de Compaoré

Après son report il y a une semaine, le procès des ministres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré reprend ce jeudi à Ouagadougou. Les activistes africains espèrent que cette audience servira d'exemple.

Écouter l'audio 01:59

"On va vous poursuivre jusqu'au bout" (Teddy Mazina, activiste burundais)

Le procès du dernier gouvernement de l’ère Compaoré reprend ce jeudi au Burkina Faso. A peine ouverte la semaine dernière, la séance a été renvoyée sur demande de la défense qui arguait que la date coïncidait avec la rentrée du barreau. Au cœur de ce procès : la répression des manifestations d’octobre 2014, qui a fait une trentaine de morts et plus de 600 blessés.

 

Les attentes de la population sont grandes, bien que l’ex-président Blaise Compaoré soit toujours en exil en Côte d’Ivoire. Et les mouvements citoyens d’autres pays suivent aussi ce procès de près, dans l’espoir qu’il fasse jurisprudence. 


Le gouvernement de Luc Adolphe Tiao est poursuivi pour complicité d'homicides et complicité de coups et blessures volontaires. La justice burkinabè reproche en effet aux ministres incriminés d’avoir participé le 29 octobre 2014 à un conseil extraordinaire qui a autorisé l’armée à faire usage des armes pour rétablir l’ordre. Ce procès est donc celui de ceux qui sont considérés comme les commanditaires de la répression de l’insurrection populaire qui a renversé le régime Compaoré.

 

Cliquez sur l'image pour écouter l'audio
 

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !