1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Elections en Allemagne

Bundestag : quand les députés élisent leur chancelier

Une journée, deux croix, et ce sont quatre ans de politique qui sont déterminés. Le 24 septembre, les citoyens allemands éliront le Bundestag, leur Parlement. Mais comment fonctionnent les élections législatives ?

Tout citoyen allemand de plus de 18 ans peut voter lors des législatives. Le vote est entièrement secret. Mais le système d’élection allemand n'est pas le même qu'aux États-Unis, au Royaume-Uni ou en Suisse. 

La plus grande différence est que la démocratie allemande n’est pas directe mais représentative. En Suisse par exemple, certaines lois sont votées directement par le peuple alors qu'en Allemagne, les décisions sont prises par les députés. Même le chancelier, ou la chancelière, est élu par le Bundestag.

Deux votes, deux systèmes

Depuis 2002, le Bundestag comporte au moins 598 députés. Ils vont tous être élus ce 24 septembre, mais pas tous de la même manière. Car dans l’isoloir, l’électeur fait deux choix : il vote tout d’abord pour un candidat de sa circonscription : 299 députés, la moitié du Bundestag, sont élus ainsi, à la majorité simple. Le deuxième choix de l’électeur se porte sur un parti et non sur une personne. Et c’est ce deuxième vote qui est le plus important : il détermine la composition du Bundestag. Ainsi, si un des partis remporte 30 pourcents des voix,  il aura le droit à 30 pourcents des sièges au parlement. Si la CDU, le parti d'Angela Merkel, récolte la majorité des sièges, on pourrait voir la chancelière briguer un 4ème mandat. Si en revanche le SPD a la majorité, Martin Schulz pourrait devenir chancelier à son tour.

Lire aussi: ABC des législatives allemandes

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !