1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Sport

Bundesliga J8 : le Bayern se relance, Dortmund chute

Après plusieurs semaines de mauvais résultats et le départ de Carlo Ancelotti, le Bayern Munich est reparti de l'avant samedi en dominant largement Fribourg (5-0). Le BvB a lui connu sa première défaite de la saison.

FC Bayern München - SC Freiburg (picture-alliance /R.Rudel)

Jupp Heynckes félicite Thomas Müller

Emmenés par leur nouvel entraîneur Jupp Heynckes, l'homme qui les avait conduits au triplé en 2013, les Bavarois ont livré une belle prestation, à domicile, face à Fribourg, et l'ont emporté (5-0). Le premier but a été marqué dès la 8ème minute de jeu par Julian Schuster contre son camp, sous la pression de Thomas Müller. Kingsley Coman, Thiago Alcantara, Robert Lewandowski et Joshua Kimmich ont inscrit les autres buts de la rencontre.

Bayern München vs. SC Freiburg Trainer Jupp Heynckes (picture-alliance/dpa/M. Balk)

Jupp Heynckes salue le public de l'Allianz Arena

Pour Thomas Müller, ce large succès, qui survient après deux défaites de suite - dont celle très lourde face au PSG en Ligue des Champions, ne doit pas pour autant contenter ses coéquipiers. "Maintenant, nous ne devons pas nous éparpiller. Nous avons fait un bon match, sans aucun doute, mais le match le plus important sera le prochain et ainsi de suite... Nous avons bien travaillé cette semaine mais nous n'avons pas réinventé le football. Nous avons juste suivi quelques bonnes approches. Maintenant nous devons simplement continuer à travailler", a-t-il déclaré en zone mixte.

Dortmund chute à domicile

Bundesliga: Borussia Dortmund gegen RB Leipzig (Getty Images/L.Baron)

Pierre-Emerick Aubameyang déçu après le défaite du BvB face au RBL

Cela faisait 41 matches que Dortmund ne s'était plus incliné à domicile en Bundesliga. Leur dernière défaite remontait au 4 avril 2015, c'était face au Bayern Munich et Jürgen Klopp était encore sur le banc du BvB. Cette série historique s'est donc interrompue samedi après-midi puisque le club s'est incliné (3-2) face au vice-champion d'Allemagne en titre, Leipzig. Le club de Red Bull peut entre autres remercier Jean-Kévin Augustin. Titulaire, le Français a fait basculer la rencontre sur une action en début de seconde période. L'ancien Parisien a provoqué un penalty, l'exclusion de Sokratis et transformé la sentence pour permettre à son équipe de faire le break 3-1. Le Borussia a vaguement cru à un retour après l'exclusion de Ilsanker pour deux cartons jaunes en trois minutes mais surtout après un pénalty transformé par Pierre-Emerick Aubameyang, mais les hommes de Peter Bosz n'ont malheureusement pas réussi à accrocher le point du match nul. Après la rencontre, Mario Götze ne cachait pas sa déception suite à cette défaite qui permet au Bayern de recoller au classement : "Je pense que nous aurions aimé perdre un autre match que celui-ci car honnêtement nous voulons toujours gagner à la maison. Nous avons eu du mal en défense aujourd'hui, ce qui a joué en fin de compte. Cette saison, nous avons toujours été très, très stables et c'est ce que n'avons pas réussi à être aujourd'hui. Leipzig a pressé très tôt et très bien et malheuresement le premier but que nous avons marqué ne nous a pas permis de prendre le contrôle du match."

Cologne toujours en difficulté

Face à Stuttgart, le club rhénan s'est incliné (2-1), vendredi soir en ouverture de cette 8ème journée. La situation commence à être critique pour Cologne, toujours bon dernier et qui ne compte qu'un seul point au classement. De son côté, le Werder qui accompagne Cologne dans la zone rouge a aussi chuté (2-0) face au Borussia Mönchengladbach. Hoffenheim et Augsbourg se sont quitté sur le score de (2-2). Même résultat entre le Bayer Leverkusen et Wolfsbourg. Schalke s'est imposé (2-0) face au Hertha Berlin tandis que Francfort en a fait de même à Hanovre. A noter aussi la victoire à l'arrachée (3-2) de Mayence face à Hambourg.

CHAN 2018 : le Maroc remplace le Kenya

Et c'est le Maroc qui été désigné dimanche par la Confédération africaine de Football, à l'issue d'une réunion de l'instance à Lagos. L'organisation du CHAN 2018 avait été retirée au Kenya le 23 septembre dernier "pour des retards accumulés" par le Comité exécutif de la confédération panafricaine. Certains officiels de la confédération avaient aussi exprimé leurs inquiétudes quant à la situation politique du pays, où l'élection présidentielle a été annulée et reportée à octobre. La désignation du Maroc comme pays hôte remplaçant a par ailleurs entraîné la qualification de l'Egypte pour le tournoi final. L'Egypte s'était en effet inclinée face aux Marocains lors des éliminatoires dans la zone Nord. Le CHAN 2018 doit se dérouler du 12 janvier au 4 février prochain.

Sharapova renoue avec la victoire

Tennis Tianjin Open Maria Sharapova (picture-alliance/dpa/S. Qinghua)

Maria Sharapova et son premier trophée depuis 2015

Cela faisait plus de deux ans que la joueuse russe de 30 ans, et ancienne numéro 1 mondiale, n'avait plus glané de trophée. Maria Sharapova, actuellement 86ème au classement WTA, a renoué avec la victoire en Chine lors du tournoi de Tianjin. En finale, elle a dominé la Bélarusse de 19 ans, Aryna Sabalenka, en deux sets 7-5, 7-6, refermant une belle semaine lors de laquelle elle n'a pas concédé le moindre set. Elle remporte du coup son 36ème titre WTA, le premier depuis le tournoi sur terre battue de Rome, en mai 2015. Sharapova disputait à Tianjin son septième tournoi depuis son retour à la compétition en avril, après quinze mois de suspension écopés pour un contrôle positif au meldonium durant l'Open d'Australie 2016.

94ème titre en carrière pour Roger Federer

China - ATP-Tour in Shanghai - Roger Federer gewinnt gegen Nadal (picture-alliance/AP/dpa/A. Wong)

Roger Federer, heureux, après sa victoire sur Rafael Nadal

Le N.2 mondial a mis fin à l'invincibilité de son plus grand rival le N.1 mondial Rafael Nadal (6-4, 6-3) pour s'offrir dimanche son sixième titre de la saison. Ce 38ème duel entre les géants du tennis n'a pas tenu toutes ses promesses en termes de suspense tant Roger Federer s'est rapidemment montré supérieur sur cette surface très rapide en indoor. Rafael Nadal était en plus diminué et portait un strapping sous le genou droit. Federer a donc enrichi facilement son opulent palmarès d'un 94ème titre en carrière. Il devient le deuxième joueur le plus titré de l'ère Open à égalité avec Ivan Lendl, derrière Jimmy Connors. Cette victoire lui permet aussi de maintenir une incertitude dans la course au trône de N.1 mondial en fin d'année, même si Nadal aura encore 1960 points d'avance sur lui lundi à la "Race".  Il en restera 3000 à prendre lors des trois derniers tournois où les rivaux sont engagés.