1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

ACTUALITÉS

Bulletin de 12h temps universel

Elections législatives en Russie

En Russie, environ 109 millions d'électeurs sont appelés aux urnes pour renouveler les 450 députés de la Douma, la chambre basse du Parlement. Le parti « Russie Unie » mené par le président Vladimir Poutine est crédité d’une large victoire. Selon les sondages, sur les onze autres partis qui participent au scrutin, seul le parti communiste est assuré d’être représenté à la Douma. L’opposition a dénoncé son accès très limité aux médias pendant la campagne, les pressions sur ses militants et l'utilisation des moyens publics au service du parti au pouvoir. Plusieurs partis d’opposition ont annoncé à la mi-journée avoir déjà constaté de nombreuses violations dans le déroulement des législatives.

A l'étranger, la transparence du scrutin a été mise en doute. La Maison Blanche a exprimé la crainte que les élections ne soient pas « libres et justes ». De son côté, la chancelière allemande Angela Merkel a critiqué l'organisation des législatives :

« Nous avons bien sûr remarqué à quel point les militants pour les droits civiques ont vu se réduire leur possibilité de s'exprimer. Je regrette également que les observateurs de l'OSCE n'aient pas pu prendre part aux élections là-bas. Et j’espère que la couverture médiatique de ces élections sera indépendante. Nous allons ensuite attendre les résultats. Mais il est évident que le déroulement des élections en Allemagne et en Russie se différencie encore de manière notoire. »

Retard dans la mise en place de la force hybride au Darfour

Le déploiement de la force hybride de maintien de la paix ONU-Union Africaine au Darfour a pris plusieurs mois de retard et seul un tiers des effectifs sera prêt à temps dans le meilleur des cas, c’est ce qu’a affirmé le commandant de la force, le général Martin Luther Agwai. Selon lui, si la force hybride ne se déploie pas, le Darfour pourrait s'enfoncer dans une nouvelle spirale de violences. Cette mission de maintien de la paix doit succéder à la fin de l'année à l'opération actuelle de l'Union Africaine, mais sa mise en place se heurte à de nombreux obstacles notamment logistiques. Le général Martin Luther Agwai :

« Si vous considérez que ces 9000 hommes devront accomplir la tâche assignée à 26000 hommes au moins, vous verrez à quel point cette tâche est herculéenne. Mais je suis quelqu’un d’optimiste, je pense que les choses doivent d’abord empirer pour ensuite s’améliorer. »

Référendum au Venezuela

Au Venezuela, environ 16 millions d'électeurs sont invités à se prononcer par référendum sur la réforme constitutionnelle proposée par le président Hugo Chavez. Une réforme qui supprimerait la limitation des mandats présidentiels et augmenterait les pouvoirs du chef de l’Etat. A la tête du pays depuis 1999, Hugo Chavez affirme son intention de donner le « pouvoir au peuple ». Mais son projet de modification de la Constitution, qui prône un modèle économique de type collectiviste, divise la population et les derniers sondages prévoient des résultats serrés.

Concert contre le sida à Johannesburg

A l’occasion de la journée internationale de lutte contre le sida hier, un grand concert de collecte de fonds a eu lieu à Johannesburg et a rassemblé des milliers de spectateurs. Avec 5,5 millions de séropositifs, l’Afrique du Sud est le pays plus affecté au monde par le virus. L’ancien président et prix Nobel de la paix Nelson Mandela a appelé à « briser le cycle » des nouvelles infections avec « des plans ambitieux ». Il a jugé « alarmant de voir que pour chaque personne qui reçoit un traitement, quatre autres sont infectées ». Nelson Mandela a aussi appelé à un changement d’attitude face à la maladie et envers les malades.

« Ce qui est important ce sont les petits actes de gentillesse nés de l’amour et de la compassion, et cela commence par se protéger soi-même et ceux qu’on aime. Parlez ouvertement du VIH et du sida. Encouragez les gens autour de vous à changer leur attitude envers ceux qui vivent avec le VIH. »

Cristian Mungiu reçoit le prix du Film européen 2007

Le Prix du Film européen 2007 a été attribué hier soir à Berlin au film « 4 mois, 3 semaines et 2 jours » du Roumain Cristian Mungiu, qui évoque le thème de l’avortement en Roumanie à l'époque du régime communiste. Le film avait déjà décroché la Palme d'Or au festival de Cannes en mai. Cristian Mungiu s'est également vu décerner le Prix du réalisateur européen 2007. C'est la première fois qu'un film roumain obtient la plus haute distinction de l'Académie européenne du film. Le prix européen du scénario 2007 a été décerné au réalisateur germano-turc Fatih Akin pour le film « Auf der anderen Seite », De l'autre côté.

Affrontements au Sri Lanka

Près d'une cinquantaine de rebelles tamouls et cinq soldats de l'armée sri-lankaise ont été tués dans des combats dans le nord du pays. Les mesures de sécurité ont été encore renforcées dans la capitale Colombo, où deux attentats, attribués par les autorités aux rebelles tamouls, ont fait une vingtaine de morts mercredi. Les Tigres de libération de l'Eelam tamoul se battent pour obtenir la séparation de leur région du reste du pays. Des milliers de personnes ont trouvé la mort depuis le début de cette campagne séparatiste en 1972.