1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Bujumbura désavoue une décision de Kigali

Ils sont près de 2000, les Burundais vivant au Rwanda voisins qui sont désormais contraints de rentrer chez eux. La plupart sont établis au Rwanda depuis des années, bien avant la crise au Burundi.

Écouter l'audio 01:58

"Nous sommes indignés par le manque d'humanisme de notre voisin, le Rwanda" (Willy Nyamitwe, conseiller de Nkurunziza)

Les autorités rwandaises expliquent qu'il s'agit de personnes en situation irrégulière au Rwanda et qu'elles leur avaient proposé cependant de rejoindre les camps de réfugiés. Au Burundi, le pouvoir en place à Bujumbura dit avoir pris les dispositions pour accueillir ces migrants de retour. Toutefois, ces expulsions sont loin d'être appréciées. Ecoutez Willy Nyamitwe, un des conseillers à la présidence burundaise, en cliquant sur l'image. La Deutsche Welle a contacté l'antenne rwandaise du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés qui a indiqué ne pas détenir beaucoup d'informations sur ces expulsions.

Toutes nos tentatives pour avoir plus d'éclaircissements de la part des autorités rwandaises sont pour l'instant sans résultat.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !