1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Bujumbura bientôt ville fantôme ?

Pontien Barutwanayo est membre du parti FNL d'Agathon Rwasa désormais 1er Vice-président de l'Assemblée nationale. Il a été abattu par des hommes non-identifiés samedi dans la soirée, signe de l'insécurité grandissante.

Écouter l'audio 02:08

Agathon Rwasa, l’un des leaders de l’opposition burundaise avait contesté les élections législatives et présidentielles tout en y participant. Il avait par la suite été élu premier Vice-président à l’assemblée nationale, avec 108 voix sur 112 députés présents à l'hémicycle, y compris ceux du CNDD-FDD le parti au pouvoir. Ce nouvel assassinat qui vise l'administrateur de la commune d'Isale survient après la prestation de serment du Président Pierre Nkurunziza et indique que les tensions sont toujours vives dans le pays.

Dans ce climat d’’instabilité politique et sécuritaire, de plus en plus de Burundais font le choix de partir. Des départs massifs vers les provinces à l’intérieur du pays. Alors même que ce 24 août se tient l'élection des chefs collinaires. Un scrutin qui clôture le processus électoral. Le président Pierre Nkurunziza se rend à cette occasion à Ngozi sa province natale située dans le Nord du pays. Lors de sa prestation de serment, c'est seulement dans cette localité qu'on a assisté à quelques scènes de liesse contrairement aux autres régions notamment la capitale Bujumbura.

C’est dans ce conteste que les obsèques du Lieutenant Général Adolphe Nshimirimana se sont déroulées ce weekend à Bujumbura. L’ancien bras-droit du Président Pierre Nkurunziza avait été victime d’une attaque à la roquette le 2 août dans la capitale, Bujumbura.

Cliquez sur l'image pour écouter le reportage à Bujumbura de Fiacre Ndayiragije.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !