1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Bruxelles sous le choc après des attaques terroristes

Bruxelles a été secouée ce mardi par plusieurs attaques meurtrières, apparemment terroristes. Des explosions ont lieu à l'aéroport international et dans le métro de la capitale européenne qui ont fait au moins 34 morts.

Les explosions ont fait également un nombre important de blessés, selon le parquet fédéral. L'aéroport international de Bruxelles-Zaventem a été fermé jusqu'à nouvel de même que le trafic du métro.

Belgien Brüssel Flughafen Zaventem Explosion Evakuierung

Une situation de crise à l'aéroport de Bruxelles.

Une situation de crise, alors que ce week-end la Belgique se félicitait d'une série d'arrestations dans l'enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris. Salah Abdeslam et Amine Chouki ont été arrêtés vendredi 18 mars, dans l'agglomération de Bruxelles, ils sont inculpés pour "participation à des meurtres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste", a annoncé samedi le parquet fédéral belge dans un communiqué.

Le point sur la situation minute par minute,

en anglais sur la DW

.

Le point à 12H25 TU:

Belgien Brüssel Innenstadt Polizei Absperrung

Des forces de l'ordre en position au centre de Bruxelles - Alerte maximale.

Les attaques ont déclenché un relèvement de l'alerte antiterroriste à son niveau maximal, et la Commission européenne a appelé ses employés à ne pas quitter leur domicile ou à rester dans leurs bureaux, si ils y sont déjà. Le nouveau bilan fait état de 26 morts.

Le point à 13H45 TU:

Belgien Brüssel PK Premierminister Charles Michel

"Ce que nous redoutions s'est réalisé..." (Premier ministre belge, Charles Miche)

La police belge a retrouvé un fusil d'assaut kalachnikov près du corps d'un des assaillants à l'aéroport Bruxelles-Zaventem selon la chaîne de télévision belge, VRT. Deux explosions, dont une serait l'œuvre d'un kamikaze, ont eu lieu à l'aéroport. L'aéroport et le métro de Bruxelles seraient visés par les attaques selon les autorités belges. « Ce que nous redoutions s'est réalisé. Notre pays et nos concitoyens ont été frappés par des attentats aveugles, violents et lâches », a déclaré le Premier ministre belge, Charles Michel, qui a évoqué de nombreux morts.

Le point à 14H30 TU:

Le Rwanda condamne les attaques de Bruxelles.

قبل 5 ساعات

  • " data-follows-you="false" data-item-id="712197048150466562" data-name="Louise Mushikiwabo" data-permalink-path="/LMushikiwabo/status/712197048150466562" data-screen-name="LMushikiwabo" data-tweet-id="712197048150466562" data-user-id="253213737" data-you-block="false" data-you-follow="false">

    Solidarity w. !! Keep safe! Some -ns were expected to take Air flight to Kigali this morning... fingers crossed!

  • Conséquences des attaques de Bruxelles: En Allemagne, des mesures de sécurité renforcées ont été mises en place à l'aéroport de Francfort, l'un des plus grands d'Europe.

    Deutschland Frankfurt am Main Bundespolizist patroulliert mit Maschinenpistole

    Patrouille à la gare de l’aéroport de Frankfurt ce mardi.

    Les autorités allemandes ont aussi renforcé les mesures de sécurité dans les autres aéroports et les gares, ainsi qu'aux frontières avec la Belgique, la France, les Pays-Bas et le Luxembourg.

    En France, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé un déploiement supplémentaire de 1.600 policiers et gendarmes. La sécurité a été renforcée à l’aéroport Charles de Gaules et autour des institutions européennes à Strasbourg. « C'est toute l'Europe qui est frappée », a déclaré le président français François Hollande.

    Frankreich Terror in Paris Stade de France

    Mesures de sécurité renforcées à Paris

    Au Royaume-Uni, la police britannique a renforcé sa présence dans les endroits névralgiques, dont les transports, pour protéger la population, a déclaré le chef de la section antiterroriste de la police, Mark Rowley. Une image montrant des auteurs présumés des attentats commis mardi matin à l'aéroport de Bruxelles, captée par la vidéo-surveillance, a été diffusée par les autorités belges. Le gouvernement belge a décrété un deuil national de trois jours.

  • Le point à16H45 TU :

    Le groupe jihadiste État islamique (EI), qui contrôle une partie de la Syrie et de l'Irak, a revendiqué les attaques de Bruxelles. « Des combattants de l'État islamique ont mené une série d'attentats à l'aide de ceintures et d'engins explosifs mardi, prenant pour cible un aéroport et une station de métro dans le centre de la capitale belge Bruxelles, un pays participant à la coalition internationale contre l'État islamique », a affirmé l'agence de presse Aamaq liée au groupe terroriste.

  • 17H05 TU : Barack Obama a condamné, depuis La Havane, les attentats appelant le monde à s'unir face à ceux qui menacent la sécurité des peuples à travers le monde. « Nous ferons tout ce que nous pourrons pour soutenir nos amis et alliés », a déclaré le président des Etats-Unis. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, a dénoncé « des attaques méprisables ».

  • La rédaction vous recommande