1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Bruxelles prive l'Afrique de médicaments gratuits

Une directive européenne sur les normes de qualité et de sécurité des produits de santé interdit désormais la distribution de médicaments non utilisés. Or ces médicaments collectés étaient distribués en Afrique.

default

Les médicaments non utilisés ne sont plus distribués hors d'Europe

Acutalité de la semaine

Le Président de l’eurogroupe Jean-Claude Juncker l’a déclaré : pas question d'accélérer l’entrée dans la zone Euro des pays de l’europe de l’est malmenés par la crise, comme la Hongrie, la Lettonie ou la Roumanie, malgré leur demande...Marco Wolter

Pourquoi cette demande? Et bien parce que l’euro est moins sujet aux fluctuations monétaires. Donc en ces temps dificiles, l’euro est une valeur sûre.

Prenez à contrario l’exemple de la Pologne : le zloty a atteint en février son plus bas niveau par rapport à l’euro depuis cinq ans.

Et bien, malgré cela, Jean-Claude Juncker,

Europa und die Finanzkrise Jean Claude Juncker

Le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker ferme sur les principes

le président de l'Eurogroupe, a mis fin au doute qui planait autour de ce débat. D’après lui, il n’est pas question d'accélérer la procédure d’entrée dans la zone euro, qui est de deux ans actuellement, ou bien d’assouplir les critères d’adhésion. Ces critères sont le niveau de la dette du pays, son déficit public annuel, ou encore son inflation.

Il en va d’après Junker, je cite „ de la crédibilité de l’Union européenne.“

Alors comment intégrer l’euro et faire face à la crise économique, alors que cette même crise ne permet pas d’atteindre les critères de stabilité économique qui sont actuellement exigés ? Et bien c’est là tout le dilemme pour les pays de l’Est.

Aucune solution alternative

La France arrête le recyclage des « médicaments non utilisés » à des fins humanitaires et se met ainsi en conformité avec la législation européenne. Mais depuis le 1er janvier dernier, date de mise en œuvre de cette décision, aucune solution alternative n’a été mise en place, pour continuer à fournir en médicaments les pays en voie de développement. Quant aux clients, ils sont priés de rapporter les médicaments non utilisés à leur pharmacien, en vue de leur destruction… Reportage à Paris, de Catherine Potet.

Soins de santé difficiles pour les pauvres

Au Burkina Faso, les populations en zone rurale rencontrent de nombreuses difficultés pour accéder aux services de santé. Et quand elles y arrivent, elles sont souvent incapables de payer le montant d’une ordonnance médicale, même lorsqu’il s’agit de médicaments génériques. Jusqu’à présent c’est l’Ordre de Malte qui fournissait certains dispensaires en médicaments vendus à des prix dérisoires. Mais depuis le début de l’année tout a changé et les dispensaires ne savent plus comment venir en aide aux populations les plus démunies. Yaya Boudani a visité un dispensaire à Ziniaré, au nord est de Ouagadougou la capitale du Burkina Faso.

Présentation Elisabeth Cadot