1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Bruxelles prêt à soutenir la Côte d'Ivoire

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, est en Afrique pour quatre jours. Il a débuté sa visite par Abidjan où il a rencontré le président Alassane Ouattara pour la signature d'une aide budgétaire.

European Commission President Jose Manuel Barroso addresses the media after the 2012 Nobel Peace Prize was given to the EU, at the European Commission headquarters in Brussels, Friday, Oct. 12, 2012. The European Union has been awarded the Nobel Peace Prize for its efforts to promote peace and democracy in Europe, in the midst of the union's biggest crisis since its creation in the 1950s. The Norwegian prize committee said the EU received the award for six decades of contributions to the advancement of peace and reconciliation, democracy and human rights in Europe. (Foto:Yves Logghe/AP/dapd)

EU Norwegen Friedensnobelpreis 2012 an EU Jose Manuel Barroso in Brüssel

Ce soutien budgétaire est le but de la visite essentielle du président José Manuel Barroso à Abidjan. Celui-ci doit signer avec le président Alassane Ouattara la première convention d'appui budgétaire de l'Union européenne à la Côte d'Ivoire avec à la clef une jolie enveloppe de 155 millions d'euros. Une manière de reconnaître qu'à Bruxelles, on considère que la Côte d'Ivoire est à la fois un partenaire important en Afrique de l'Ouest mais qui plus est fiable.

Malgré tout, cette aide ne devrait pas être accordée sans contrepartie. La Commission va soumettre cette aide à un certain nombre de conditions dont la principale tient au processus de réconciliation. Bruxelles regrette que ce processus soit en panne et parmi les gestes qui seraient appréciés par les 27, la libération des prisonniers politiques de l'ancien régime est certainement considéré comme un gage de bonne volonté.

Ivory Coast's President Alassane Ouattara attends an extraordinary meeting of the Economic Community of West African States (Ecowas) in Senegal's capital Dakar, April 2, 2012. Senegal's Macky Sall took his oath as president of the West African country on Monday under the gaze of regional leaders due to hold emergency talks later on the crisis in neighbouring Mali. The ex-prime minister won nearly 66 percent in last month's run-off vote to defeat incumbent Abdoulaye Wade, his former mentor, in a tense election that nevertheless reinforced Senegal's credentials as the most stable democracy in mainland West Africa. REUTERS/Joe Penney (SENEGAL - Tags: POLITICS ELECTIONS)

En tant que président en exercice de la Cédéao, Alassane Ouattara est aussi un interlocuteur sur la question du Mali

Le Mali au centre des discussions

Toujours dans cette même logique, le président Barroso va rencontrer des représentants de l'opposition et cette après-midi, les étudiants de l'Université de Cocody avec qui il devrait aussi aborder cette question de la réconciliation, un pas important pour l'avenir de la Côte d'Ivoire.

Le Mali sera aussi au menu des sujets avec Alassane Ouatara qui est le président en exercice de la Cédéao. Mais sur ce point Bruxelles a beaucoup moins de capacité d'influence que Paris ou Washington. Malgré tout, l'Union européenne devrait mettre sur la table le financement d'une mission d'entraînement de l'armée malienne. Celui-ci devrait s'intégrer dans un projet plus général de formation des forces de sécurité

Enfin, José Manuel Barroso va se rendre aussi au Bénin. Il s'envole ce soir afin de rencontrer le président Thomas Boni Yayi. Le président de la Commission a prévu de rester deux jours à Cotonou..

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !