1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Bruxelles: l’opposition congolaise en conclave

Depuis hier, des ténors de l'opposition congolaise sont en conclave en Belgique. Il s'agit entre autres: des membres du G7, la Dynamique de l’opposition et UDPS d'Etienne Tshisekedi.

Écouter l'audio 02:08

"Un conclave de l'opposition autour d'Étienne Tshisekedi"

C’est après 19h locales que le président de l’UDPS, Etienne Tshisekedi a fait son entrée dans la salle prévue pour la réunion de l’opposition congolaise. Devant une centaine de personnes le président de l’UDPS a tenu un discours dans lequel il appelle au dialogue en insistant cependant sur le fait que les délais constitutionnels devaient être respectés et qu'à la date prévue par le calendrier de l’opposition, l’actuel président de la République Démocratique du Congo, Mr Joseph Kabila devait céder sa place via la voie des urnes:

"Nous avons voulu sceller l’idée de forces acquises au changement parce que le but acharné de cela, nous devons nous unir pour chasser celui que vous savez" a déclaré le président de l'UDPS.

Le discours de M. Tshisekedi a donné lieu à de nombreuses réactions au sortir de la salle. Pour Olivier Kamitatu Membre du G7, le message de l'opposant historique congolais reflète, cependant, uniquement le point de vue de l'UDPS.

"Le président Tshisekedi a parlé au nom de l'UDPS, demain nous allons écouter les autres chefs de délégation qui vont exprimer aussi leurs positions, nous allons dégages les points de convergence et parfois même les divergences".

Pour certains membres de la société civile congolaises "Il n'est plus possible techniquement de pouvoir organiser les élections sans un consensus préalable sur un nouveau calendrier, c'est clair. Donc nous ne pouvons pas encourager la violence, nous devons trouver un nouveau calendrier pour l’élection présidentielle."

A Genval au Château du lac, il aura donc beaucoup été question de la tenue des élections dans le respect des délais constitutionnels, d’harmonisation des points de vue, de dialogue avec ou sans la présence de l’actuel chef d’état congolais, des questions qui à la clôture de ce discours d’ouverture restait encore ouvertes. Les travaux reprendront donc ce jeudi matin à Genval au Château du lac. Les travaux reprendront ce jeudi matin à partir de 10h au Chateau du lac de Genval.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !