Brouille entre Alger et le CNT libyen | Dossier | DW | 31.08.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

Brouille entre Alger et le CNT libyen

L'annonce de l'arrivée en sol algérien de plusieurs membres de la famille de Mouammar Kadhafi suscite la colère des insurgés libyens. Ils voient dans le geste du pouvoir algérien un soutien au clan Kadhafi.

default

Le CNT veut demander l'extradition de Safia Kadhafi

L'Algérie reste le seul pays du Nord de l'Afrique à ne pas reconnaître le Conseil National de Transition libyen - l'organe politique des insurgés qui fait fuir le « guide » libyen, Mouammar Kadhafi. Après avoir brandi la cause humanitaire pour justifier le refuge accordé lundi à trois enfants de Mouammar Kadhafi ainsi qu'à son épouse, le pouvoir algérien soupçonne le Conseil National de Transition (CNT) d'être infiltré par des salafistes. Ecoutez ci-dessous les explications de Fréjus Quenum.

Par ailleurs, les organisations humanitaires internationales présentes sur le terrain en Libye s'alarment du sort réservé aux Africains sub-sahariens par les rebelles anti-Kadhafi. Assimilés aux mercenaires venus soutenir l'ancien régime, ils sont la cible d'attaques et de traitements dégradants. Ecoutez ci-dessous les précisions de Reed Brody, responsable du service juridique de l’organisation de défense des droits de l’Homme Human Right Watch.

Edition : Aude Gensbittel

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet