1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

BRICS, quelle place pour l'Afrique du sud?

Le président Vladimir Poutine reçoit les dirigeants du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud à la veille du sommet des Brics.

Les dirigeants des pays membres des BRICS se retrouvent en Russie

Les dirigeants des pays membres des BRICS se retrouvent en Russie

La rencontre se déroule du 9 au10 juillet à Oufa, en Russie. Pour Moscou, il s’agit de montrer que le pays n'est pas isolé sur la scène internationale et ce, malgré les sanctions occidentales prises à son encontre, pour son rôle présumé dans la crise ukrainienne. Parmi les hôtes de Vladimir Poutine, le président sud-africain Jacob Zuma, dont le pays est considéré comme le moins puissant des BRICS.

Une relation à long terme

Que ce soit en termes d'économie, de PIB, de développement ou encore de croissance, de l’avis de plusieurs experts l'Afrique du Sud, est loin derrière les quatre géants économiques que sont la Russie, l'Inde, la Chine et le Brésil. L’Afrique du Sud a été inclus en 2011 dans le club des pays émergents rappelle Razia Khan, chef économiste de la Standard Chartered Bank à Londres :« à l'époque, l'Afrique du Sud était l'économie la plus développée du continent. Mais elle est désormais menacée par le Nigeria. Aujourd'hui, la Chine ne cherche plus un tremplin. Elle souhaite davantage renforcer ses liens économiques avec l'Afrique du Sud, sur le long terme. »
La Chine a investi des milliards dans les infrastructures des pays africains, construit des usines, acheté des terrains, inondé les marchés avec des produits bon marché. Aujourd'hui, même si l’Afrique du Sud est classée seconde puissance économique derrière le Nigeria, sur le plan régional, elle reste tout de même leader avec de nombreux atouts tels que le charbon, l'or et le platine. Le pays a par ailleurs d’excellentes infrastructures, un système bancaire qui fonctionne, un monde de l'entreprise développé et un cadre juridique fiable.

La place de la politique

Mais au-delà du calcul économique les relations politiques jouent également un rôle important explique Srijit Mishra, économiste à l'Institut Indira Gandhi de recherche et de développement « nos mouvements de libération ont été interconnectés. Mahatma Gandhi a commencé son expérience de la non-violence en Afrique du Sud. »
La mise en place d'une Banque de développement des Brics, qui devrait être opérationnelle d'ici la fin de l'année, sera le principal sujet à l'ordre du jour du sommet annuel des représentants des Etas membres.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !