1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Brexit, vers un progrès dans les discussions?

 Les journaux se penchent ce jeudi sur le congrès quinquennal du Parti communiste chinois et aussi sur le Brexit alors que les dirigeants européens sont réunis à Bruxelles pour un sommet. 


"Avec un Brexit dur, tout le monde sera perdant", selon la Frankfurter Allgemeine Zeitung qui rappelle que si les discussions sur la sortie du Royaume Uni de l’Union européenne stagnent, l'heure des concessions à sonnée.
 
Die Tageszeitung qui fait également un point sur le Brexit précise en effet que du point de vu européen "aucun des trois problèmes fondamentaux de l'UE - les droits futurs des citoyens européens au Royaume-Uni, les futurs arrangements frontaliers entre l'Irlande et l'Irlande du Nord et la question financière du Brexit - n'a été réglé. "

La Commission européenne, écrit la Frankfurter Allgemeine Zeitung avec le soutien tenace de Paris et de Berlin, a réussi à surmonter jusqu’ à présent cette situation "difficile" en adoptant une approche en deux phases pour les discussions alors que les Britanniques ont toujours insisté sur le divorce puis la négociation de la future relation. 

Selon la FAZ, une épreuve de force classique est inévitable en décembre. Un des deux partenaires doit céder et risquer de perdre sa position de manière irréparable - avec des conséquences incertaines pour les prochaines discussions sur le Brexit. "Pour le premier ministre May, cela ne devrait pas être moindre que la survie de sa politique intérieure "  précise la Frankfurter Allgemeine Zeitung. 

Au sommet de l'Union européenne à Bruxelles, Theresa May va tenter de convaincre ses pairs européens d'ouvrir au plus vite des négociations sur la future relation entre son pays et les 27 après le Brexit, prévu en mars 2019.

China Peking Kommunistischer Parteitag Xi Jinping (Reuters/J. Lee)

Le président chinois Xi Jinping s'exprimant lors du congrès du parti communiste

La Chine veut s'ouvrir davantage sur le monde

Au sujet du congrès quinquennal du Parti communiste au pouvoir en Chine, "Rêve et cauchemar" c’est sous ce titre que Die Tageszeitung commente les grandes annonces de la rencontre. Le journal écrit "le point de vue de la Chine n'est plus orienté vers l'intérieur, mais poursuit des objectifs de politique étrangère."

La Taz fait remarquer que la Chine sous Xi Jinping rompt avec la politique du repli. "Avec l'initiative de la Route de la soie qu’il a initiée, il essaie d'étendre l'influence de son pays en Asie, en Afrique et même en Europe. En outre, la politique étrangère isolationniste des États-Unis sous le président Donald Trump est mise à profit. Trump a déjà laissé un vide en Asie du Sud-Est. Idem au Moyen-Orient" écrit le journal qui estime que le président chinois est conscient de l'intérêt d'étendre l'influence de son pays. 
Le "rêve chinois", qu'il avait commencé il y a cinq ans, est devenu réalité. Un cauchemar pour beaucoup d'autres cependant aussi conclut Die Tageszeitung. 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !