1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Brazzaville sous le choc

La capitale du Congo a été secouée dimanche par de violentes explosions provenant d'un dépôt de munitions. Le bilan humain et matériel est très lourd. Un incendie serait à l'origine de la catastrophe.

Selon les informations recueillies au CHU de Brazzaville et à l'hôpital militaire, on compte 200 morts et 2.000 blessés. Les deux hôpitaux sont débordés, le plus proche du dépôt de munitions ayant été en partie détruit par les explosions. Les forces de sécurité ont établi un cordon de sécurité autour du quartier dévasté, que les habitants tentaient de fuir.

Le ministre congolais de la Défense, Charles Zacharie Bowao, a démenti les rumeurs de tentative de coup d'Etat ou de mutinerie. Il a déclaré dimanche à la radio publique que les explosions étaient dues à un incendie accidentel provoqué par un court-circuit.


Pour plus de précisions, écoutez ci-dessous le reportage de notre correspondant à Brazzaville, Olivier Otou.

Edition : Konstanze von Kotze

Écouter l'audio 01:45

Tristesse et désespoir à Brazzaville, le reportage d'Olivier Otou

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !