1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Brazzaville n'arrête pas de compter ses morts

Le dernier bilan officiel de l'explosion d'un dépôt de munitions, donné par le gouvernement congolais, avance le chiffre de 200 morts. Notre correspondant évoque pour sa part 296 morts. Un deuil national est décrété

Debris from blast-damaged homes are seen in the Ouenze neighborhood after multiple explosions occurred at a munitions depot, in Brazzaville, Republic of Congo Sunday, March 4, 2012. Blasts rocked the capital of the Republic of Congo Sunday morning after a weapons depot caught fire, officials said, killing and wounding unknown numbers of people and forcing 2,000 to flee their homes.(Foto:Louis Okamba/AP/dapd)

Kongo-Brazzaville Explosionsserie in Brazzaville

L'accident s'est produit dimanche dans un camp militaire situé à la l'est de la capitale congolaise. Les blessés, eux se chiffrent à plus d'un millier. Même si l'aide internationale se met en place, les besoins sont immenses dans les hôpitaux de Brazzaville.

En témoignent ces propos du Dr. Youssef Gamatié, représentant de l'Organisation mondiale de la santé au Congo. Il a été joint par Mireille Dronne.

Ecoutez également ci-dessous l'analyse de Bernard Mumpasi Lututala au micro de Sandrine Blanchard. Démographe originaire de RDC, il est chercheur au CODESRIA, le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique.

Auteur : Marie-Ange Pieorron
Edition : Jean-Michel Bos

Écouter l'audio 02:05

"C'est vraiment un problème de l'Etat africain, dans le cas d'espèce de l'Etat congolais, qui doit s'assumer et prévenir les événements" (B. Mumpasi Lututala)

Écouter l'audio 01:03

"Les hôpitaux vont avoir besoin de beaucoup de sang pour les blessés", explique le Dr. Youssef Gamatié, représentant de l'OMS au Congo

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !