Bras de fer entre Wade et la RADDHO | Afrique | DW | 05.10.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Bras de fer entre Wade et la RADDHO

La présidence sénégalaise veut empêcher la RADHHO de superviser l'élection présidentielle de 2012. Le camp d'Abdoulaye Wade reproche à l'ONG son manque de neutralité dans le débat politique.

default

Alioune Tine, président de la RADDHO

La RADDHO, Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme, est désormais militante au sein du mouvement M 23, le mouvement du 23 juin contre la candidature du président Abdoulaye WADE à un troisième mandat. Selon la présidence sénégalaise, l’ONG va au delà de son rôle et ne peut plus superviser les élections. Ecoutez ci-dessous l es précisions de Nadhel DIALLO.

Edition : Marie-Ange Pioerron

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !