1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Bras de fer entre le Sénégal et la Cédéao ?

Six anciens responsables politiques sénégalais, dont Karim Wade, ont obtenu gain de cause auprès de la Cour de justice de la Cédéao. Ils contestaient l'interdiction de sortie du territoire imposée par Dakar.

Karim Wade, fils de l'ex-président Abdoulaye Wade

Karim Wade

Parmi eux, Karim Wade, fils de l'ex-président Abdoulaye Wade. Poursuivis par l'État sénégalais pour enrichissement illicite, ils s'étaient vu confisquer leur passeport et interdire de sortir du territoire. La plainte déposée en janvier par le parti de l'ex-président auprès de la Cour de justice de la Cédéao (Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest) a porté ses fruits : vendredi, le tribunal a ordonné au Sénégal de lever cette interdiction, jugeant que Dakar avait violé la "présomption d'innocence". Mais Dakar ne semble pas prêt à le faire...

Écoutez ci-dessous les explications du professeur Abdoulaye Dieye, juriste et professeur de droit à l'université Cheikh Anta Diop de Dakar, au Sénégal. Il est au micro de Ramata Soré.

Écouter l'audio 02:10

« Pour le moment, c’est un problème de compréhension et de lecture de la décision de la Cédéao »

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !