BP dans le collimateur | Vu d′Allemagne | DW | 25.05.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

BP dans le collimateur

A la Une de nombreux journaux : les reproches des autorités américaines à BP et son impuissance face à la marée noire. Les éditorialistes commentent également la tension croissante sur la péninsule coréenne.

default

Seoul warnt Nordkorea vor Provokationen

Lee Myung-bak a annoncé des mesures de rétorsion face à la provocation nord-coréenne

La crise entre les deux Corées est sérieuse, estime la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Le président sud-coréen réclame à la Corée du Nord des excuses pour le torpillage d'un de ses navires de guerre qui a coûté la vie à 46 marins. La demande est justifiée. Mais Lee Myung-bak doit bien savoir ce qu'il exige de son voisin du Nord. Un régime qui justifie son existence par l'infaillibilité quasi-divine de son dirigeant ne peut décemment pas admettre une erreur. Ni demander pardon en public.

Ken Salazar, le secrétaire américain à l'Intérieur, a montré ouvertement son exaspération envers le géant pétrolier BP et menace de l'écarter de la lutte contre la marée noire, rapporte la tageszeitung qui trouve cela bien, que la politique ose enfin hausser le ton face aux multinationales. Sauf que personne n'est dupe. Que se passerait-il si BP se voyait effectivement retirer la direction des opérations pour colmater la fuite de pétrole dans les profondeurs du Golfe du Mexique ? Ce serait le gouvernement américain qui serait alors sous pression, sans aucune certitude de trouver une meilleure solution que BP...

Le contrôle de Washington sur l'industrie pétrolière est un échec, écrit Die Welt. Ceci n'est pas étonnant puisque cela revient à demander à un drogué de contrôler son dealer. Les autorités américaines menacent BP de lui retirer tous les contrats et licences de forage. Ce serait un coup très dur pour la compagnie qui réalise 40% de son chiffre d'affaire aux Etats-Unis. Mais il serait difficile à mettre en oeuvre : BP est l'un des plus grands fournisseurs de carburants de l'armée américaine. Rien de plus facile, donc, pour les avocats du géant pétrolier d'invoquer un risque pour la sécurité nationale.

Ölpest / USA / Golf von Mexiko / BP / NO-FLASH

De belles couleurs qui cachent une catastrophe écologique sans précédent

La Süddeutsche Zeitung s'étonne que les reproches adressés à BP soient encore relativement modérés. Ce qui s'est passé dans le Golfe du Mexique n'a rien d'une catastrophe naturelle imprévisible... et n'aurait donc pas dû arriver. Sur sa caricature, le quotidien montre un représentant de la compagnie pétrolière, des sacs de dollars en guise de bouée, perché sur une plateforme au milieu d'un océan noir. Il pointe le doigt vers l'horizon où l'on distingue un oiseau enmazouté et crie : « Sans cet environnement, sans mer, sans animaux et sans pêcheurs... nous n'aurions pas tous ces problèmes ! ».

Auteur : Anne Le Touzé
Edition : Sandrine Blanchard

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !