Bon anniversaire ″Solidarnosc″ | International | DW | 31.08.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Bon anniversaire "Solidarnosc"

Le 31 août 1980, après 14 jours de grève au chantier naval de Gdansk, un accord ouvre la voie à la constitution de syndicats indépendants. Cette mobilisation marque le début de la démocratisation polonaise

default

Le mouvement Solidarnosc a rassemblé une grande partie du peuple polonais

Le mouvement social « Solidarnosc » était à ses débuts dirigé par Lech Walesa. Mais malgré son rôle crucial dans le mouvement et son statut d'ancien chef de l'Etat, il a décidé de ne pas se rendre aux fêtes commémoratives.

Lech Walesa justifie son absence via son blog. Ainsi il affirme son mécontentement face à l’évolution de la politique polonaise et du rôle que joue le syndicat « Solidarnosc » dans cette politique.

Buch über angebliche Spitzeltätigkeit von Lech Walesa

Lech Walesa est aujourd'hui encore très respecté sur la scène internationale

Lors des grèves de 1980, l’opposition polonaise est unie contre le pouvoir central communiste. Mais en 1989 un partage du pouvoir entre les communistes et les opposants est mis en place. Dans cette nouvelle Pologne démocratique, de nouveaux partis politiques naissent et « Solidarnosc » devient officiellement un syndicat. Dans les faits « Solidarnosc » garde un rôle politique mais les récentes prises de positions au sein du mouvement ne font pas l’unanimité:

Après le décès de l’ancien président polonais Lech Kaczynski, dans un accident d’avion, le leader actuel de « Solidarnosc », Janusz Sniadek rend homage à ce dernier.

Polen Kriegsrecht Demonstration Gewerkschaft Solidarnosc

L'ancien pape Jean-PaulII a également soutenu le mouvement Solidarnosc

Il souligne notamment son engagement pour les valeurs chrétiennes et nationales et affirme que tout vrai polonais doit soutenir le parti de Kaczynski lors des prochaines élections afin de protéger l’identité nationale polonaise.

L’ancien activiste de « Solidarnosc » Andrzej Krajewski, est aujourd’hui membre du groupe de réflexion sur le développement sociale en Pologne: « Solidarnosc » a toujours été bien plus qu’un syndicat à strictement parler. C’était un mouvement pour l’indépendance nationale. Aujourd’hui « Solidarnosc » est encore moins un syndicat que dans le passé. Car un syndicat n’est pas rattaché à un mouvement politique en particulier. Les syndicats sont bien entendu souvent plus proches des partis de gauche que de droite. Mais « Solidarnosc » est aujourd’hui, et c’est vraiment étrange, proche d’un parti de droite. »

C’est donc pour protester contre cette évolution que Lech Walesa a fait le choix de ne pas se rendre à la cérémonie mais uniquement au concert prévu dans la ville de Gdansk demain.

Il a néanmoins réaffirmé à l’occasion de ce trentième anniversaire qu'un syndicat comme « Solidarnosc » devait se concentrer sur son rôle de syndicat, un rôle essentiel pour la Pologne mais aussi pour l’Europe.

Auteur: Sylvie Ernoult
Edition: Fréjus Quenum

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !