1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Birmanie : feu vert pour continuer les abus

Des millions de dollars ont été promis aux musulmans rohingyas, réfugiés en Bangladesh. Mais la communauté internationale ne condamne toujours pas clairement l'épuration de la minorité par les autorités birmanes.

Écouter l'audio 06:13

'La Birmanie est en guerre depuis 50 ans' (Pierre-Yves Gillet)

345 millions de dollars pour les réfugiés rohingyas - c'est ce qu'ont promis les donateurs internationaux réunis hier à Genève lors d'une conférence organisée par différentes agences de l'Onu. Une somme à première vue généreuse, destinée aux 900.000 musulmans qui ont fuient les persécutions dont ils sont victimes dans la région d'Arakan, dans l'ouest de la Birmanie. Mais c'est une somme qui dispense aussi la communauté internationale, notamment l'Union européenne, de condamner fermement l'épuration ethnique menée par les autorités birmanes à l'encontre des rohingyas.

Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter Pierre-Yves Gillet, porte-parole de l'organisation de défense des droits de l'Homme "Actions Birmanie" 

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !