1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

"Bien-être et sécurité pour tous" au programme de la CDU/CSU en Allemagne

La chancelière allemande Angela Merkel promet le plein-emploi en Allemagne lors du lancement de son programme en vue des législatives de septembre.

La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) et Horst Seehofer (CSU) présentent le programme électoral de la CDU/CSU, les « partis-frères » de la droite démocrate-chrétienne.

"Pour une Allemagne où nous vivons bien et volontiers." Angela Merkel (CDU) et Horst Seehofer (CSU) présentent leur programme électoral.

Angela Merkel prévoit 15 milliards de réduction d'impôts pour les revenus modestes et moyens et 15.000 postes de policiers fédéraux supplémentaires. La chancelière allemande veut axer sa campagne sur les thèmes sécuritaires.

"Notre projet d'avenir est le bien-être et la sécurité pour tous", a-t-elle dit lundi.

Dans ce contexte, Stefan Seidendorf, politologue et directeur adjoint de l’Institut Franco-Allemand de Ludwigsburg, revient sur les programmes des deux grands partis de la coalition en Allemagne : la CDU/CSU, les "partis-frères" de la droite démocrate-chrétienne, et le SPD, le parti social-démocrate.

"Le titre 'bien-être et sécurité pour tous' dit déjà que c’est un programme très large et qui est surtout fait pour ne pas cliver le débat, c'est-à-dire pour rester avec cette attitude d’Angela Merkel très présidentielle au-dessus de la mêlée. Donc, on promet beaucoup de choses à beaucoup de monde mais il n’y a pas de vrais sujets qui pourraient cliver dans le débat. Si on peut faire un résumé, le SPD s’adresse un peu plus aux salaires moyens et aux couches matériellement un peu plus pauvres. La CDU pourrait être plus intéressante pour les couches plus aisées, supérieures, mais les deux sont par exemple d’accord de réduire les impôts de quinze milliards d’euros ; la somme est identique pour les deux partis. Mais en somme, les différences entre les deux partis restent assez petites."

Le rival social-démocrate d’Angela Merkel, Martin Schulz, reproche à la CDU/CSU de favoriser dans son programme l’injustice et l’armement. Schulz lui-même a démarré sa campagne il y a plusieurs mois en promettant "plus de justice sociale", des réductions d'impôts pour les couches populaires et moyennes ainsi qu'une pression fiscale accrue sur les plus riches.

Les différences entre la CDU et la CSU

Le 23 juillet, la CSU, l’Union chrétienne-sociale en Bavière, va présenter son "Bayernplan", son plan pour la Bavière. C'est un programme qui contiendra des sujets supplémentaires au programme électoral qui a été publié ce 3 juillet.  

"Les différences entre les deux partis concernent notamment des sujets qui touchent à la sécurité intérieure et à la question du nombre des réfugiés que l’Allemagne peut accepter. Vous savez que la CDU a toujours refusé de se prononcer sur un chiffre maximal de réfugiés qui peuvent être acceptés par l’Allemagne. La CSU et surtout son leader, Horst Seehofer, veulent absolument proposer un maximum de 200.000 personnes par an et donc quelques sujets liés à ce chiffre vont apparaître dans le 'Bayernplan'. Mais après tout, c’est surtout un instrument qui permettra à la CSU d’exister de manière indépendante par rapport à la CDU" dit Stefan Seidendorf.

Horst Seehofer qui préside la CSU est très satisfait des grands thèmes du programme électoral et parle d’une "mine de bien-être et de sécurité."

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !