1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Berlusconi échappe à la prison

Pour finir, Silvio Berlusconi s'en sort plutôt bien. La cour de cassation a certes confirmé la condamnation de l'ancien président du Conseil à 4 ans de réclusion ferme mais le Cavaliere n'ira pas derrière les barreaux.

default

Silvio Berlusconi

La Cour de cassation italienne a confirmé jeudi la condamnation à la prison de l'ex-chef du gouvernement Silvio Berlusconi pour fraude fiscale. L'ancien président du Conseil qui avait été condamné en première instance et en appel à quatre ans de prison dont trois couverts par une amnistie, ne devrait toutefois pas aller en prison en raison de son âge. Il aura 77 ans en septembre.

Par ailleurs, la cour a demandé le réexamen de l'interdiction, prononcée en mai contre l'ancien chef du gouvernement, d'exercer dans la fonction publique pendant cinq ans. Donc, pour l'instant, Silvio Berlusconi conserve son siège de sénateur, jusqu'à ce qu'une cour d'appel se prononce de nouveau sur son cas.

Il s'agit de la première condamnation définitive à l'encontre de Silvio Berlusconi, qui depuis son entrée en politique en 1994 a eu de nombreux démêlés judiciaires mais a toujours soit bénéficié de la prescription soit été acquitté.

La décision de la Cour de cassation est un petit séisme dans le paysage politique italien, tant le personnage de Silvio Berlusconi polarise les passions. Elle met par ailleurs en péril la fragile coalition au pouvoir.

Ci-dessous, les précisions de notre correspondante à Rome, Ariel Dumont.

Écouter l'audio 01:37

Séisme à l'italienne

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !