Berlinale : Almanya et le problème de l′identité | Culture | DW | 17.02.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Culture

Berlinale : Almanya et le problème de l'identité

Parmi les films projetés dans la sélection officielle mais hors compétition, "Almanya", une comédie qui retrace 50 ans d'immigration turque en Allemagne.

default

Les soeurs Samdereli sur le tapis rouge

"Vous engagez-vous à manger de la viande de porc pendant une semaine, à partir en vacances aux Baléares tous les deux ans, et à regarder la série Tatort tous les dimanches soirs?" Ce sont les questions auxquelles Huseyin et Fatma Yilmaz doivent répondre par l'affirmative pour obtenir leur passeport allemand. Un joli clin d'oeil aux clichés qui entourent les Allemands. Les clichés, la comédie des soeurs Yasemin et Nesrin Samdereli en est pleine - les enfants de Huseyin et Fatma qui arrivent en Allemagne prennent les chiens pour des rats géants, et leur premier Noel est une vraie catastrophe- mais le sujet traité reste celui du problème d'identité.

12.02.2011 DW-TV Kultur.21 Almanya

C'est Cenk, 6 ans, le petit-fils d'Huseyin qui soulève le premier la question: au foot, il n'est choisi ni par l'équipe des élèves allemands ni par celle des élèves turcs et se demande d'où il vient. Sa cousine, Canan, lui raconte alors l'histoire de Huseyin. Si le millionième "Gastarbeiter", ou travailleur immigré, est arrivé le 10 septembre 1964 en RFA, Huseyin lui, est le suivant! Toute une partie du film est consacrée à sa confrontation, et à celle de toute sa famille, avec ce nouvel univers, Almanya, l'Allemagne! Pour que le spectateur puisse se mettre dans la peau des personnages et ressentir leur malaise face à l'inconnu, les soeurs Samdereli font parler les Allemands dans une langue incompréhensible, une sorte d'allemand phonétique.

On assiste également au retour de la famille en Turquie - famille qui s'est d'ailleurs bien agrandie depuis!- quand Huseyin au seuil de la retraite annonce à tout le monde qu'il a acheté une maison dans leur pays d'origine. Mais là encore, une adaptation est nécessaire. Les Yilmaz se rendent compte qu'ils ont changé, et qu'ils se sont éloignés de leurs amis turcs.

Berlinale 2011 Premiere Film Almanya

L'une des actrices du fim, Aylin Tezel

En plein débat sur l'immigration après la parution du livre "L'Allemagne court à sa perte" de Thilo Sarrazin, qui accuse les Turcs de tous les maux dont souffre le pays, et alors que la chancelière Angela Merkel a annoncé l'échec de la société multiculturelle, le film aborde l'immigration avec une certaine légèreté. Et s'il n'apporte pas de réponses, il permet de mieux comprendre les problèmes d'identité auxquels les Turcs sont confrontés en Allemagne.

Auteur : Audrey Parmentier
Edition : Sandrine Blanchard

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !