1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Berlin -Tel Aviv : cinq décennies de relations diplomatiques

Les relations diplomatiques entre Berlin et Tel Aviv ont été établies en 1965, vingt ans après la fin de la Deuxième guerre mondiale et la libération des camps de concentration nazis.

Staatsbesuch Israels Präsident Rivlin trifft Merkel in Berlin

Rencontre :le président israélien Reuven Rivlin et la chancelière allemande Angela Merkel

Alors que l'on célèbre le cinquantenaire de l'établissement de relations diplomatiques entre l'Allemagne et Israel, le président israélien , Reulen Rivlin,était en visite à Berlin. "L'Allemagne est aujourd'hui un phare de la démocratie dans le monde", a déclaré Reulen Rivlin, alors que le président allemand Joachim Gauck a salué des relations "plus étroites que jamais".

Deutschland Joachim Gauck empfängt Reuven Rivlin PK

A Berlin, les présidents israélien Reuven Rivlin et allemand Joachim Gauck se félicitent des bonnes realtions entre leurs deux pays

"La sécurité d‘Israel, son droit d'existence font partie de la raison d‘Etat de l'Allemagne, souligne la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Cette responsabilité définit en grande partie la politique allemande au Proche - Orient. Mais il est clair aussi que l'avenir des relations germano-israéliennes sera moins marqué par le passé; les rapports entre l'Allemagne et Israel ne pourront plus être uniquement basés sur l'Histoire. Ils devront aussi comporter de nouveaux aspects tournés vers l'avenir et qui concernent les jeunes générations des deux pays."

Symbolbild deutsch-israelische Beziehungen

Les drapeaux allemand et israélien sur la Porte de Brandebourg à Berlin

"Cette amitié entre l'Allemagne et Israel, le pays des bourreaux et le pays des victimes, n'est pas tombée du ciel, relève le quotidien de Munich, la Süddeutsche Zeitung. Elle n'est pas un hasard, mais le résultat d'efforts et de travail des deux côtés. Cette amitié a pu grandir, parce que l‘Allemagne a reconnu les crimes que les nazis ont commis en son nom et parce qu'Israel s'est ouvert sur l'avenir. Cela a créé une base solide. Mais pour l'éditorialiste, la question essentielle est de savoir ce que cela signifie pour le présent: comment peut-on vivre cette amitié et la renforcer, malgré certaines dissonances ?"

"Beaucoup plus d'Israéliens visitent Allemagne que d'Allemands ne visitent Israel. La curiosité des grands voyageurs que sont les Allemands, est plutôt limitée en ce qui concerne l'Etat hébreu, constate la Neue Westfälische. Les voyages vers Israel diminuent, les préjugés augmentent. Deux tiers des Israéliens aiment l'Allemagne, mais près de la moitié des Allemands ont des pensées négatives sur Israel, des préjugés et des partis pris. Mais penser en noir et blanc ne permet pas de comprendre la complexité du conflit au Proche - Orient , ni celle de l'Etat d'Israel. Il serait bon, conclut l'éditorialiste, si plus d'Allemands ressentaient le souhait de se faire eux-mêmes une image sur place ..."

Autre thème ce mardi encore: l'Union européenne et les réfugiés…

La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a demandé à la communauté internationale d'aider l'Union européenne à "sauver des vies" en Méditerranée, y compris par une opération militaire controversée contre les passeurs.

Libyen Auffanglager Kararim bei Misrata

Kararim, camp de regroupement de migrants près de Misrata en Libye

La taz, die tageszeitung de Berlin se demande "ce qui se passera alors avec les migrants après de telles opérations. Car ils seront les premiers à en souffrir : ils seront de plus en plus nombreux à être bloqués en Libye, l'un des pires pays de transit pour eux. Les prix pour les passages vers l'Europe vont augmenter, les migrants devront rester plus longtemps dans ce pays, de nombreux d'entre eux s'aventureront sur filières alternatives, et devront affronter des risques et privations supplémentaires, estime la taz. Malgré cela, ils ne retourneront pas dans les pays dont ils sont venus", croit le journal.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !