1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Berlin: important compromis au sein de la coalition gouvernementale

- Les conservateurs de la CDU et les sociaux démocrates du SPD, se sont finalement entendus sur deux dossiers controversés prévus dans le programme de leur coalition gouvernementale.

La ministre de la Famille, von der Leyen

La ministre de la Famille, von der Leyen

A l’issue de négociations de cinq heures à la Chancellerie la nuit dernière, les responsables de la CDU et du SPD, réunis en comité restreint, ont convenu d’introduire un congé parental rémunéré et d’augmenter le taux d'imposition des hauts revenus à compter de début 2007… - Un accord qui semble satisfaire les deux grands partis allemands. Le nouveau président du SPD, le parti social démocrate allemand, et Ministre-Président du Land de Rhénanie Palatinat, Kurt Beck :

« Nous avons très bien progressé et nous avons mis sur de bons rails toutes les questions importantes que nous souhaitions régler", Vous me voyez très satisfait»

Satisfaction aussi du côté conservateur. « Nous voulons ensemble le succès « a déclaré le Secrétaire Général de la CDU Ronald Pofalla.

La nouvelle subvention parentale de 12 mois qui sera versée à partir du 1. Janvier 2007 est une aide appréciable pour les jeunes parents, une mesure importante pour la politique familiale. Dans une Allemagne où le taux de natalité est l’un des plus faibles d’Europe, un pas susceptible d’encourager la fondation de familles, si l’on en croit les responsables de la coalition à Berlin. Le parent qui cessera son activité professionnelle pour s'occuper de son bébé percevra pendant un an 67% de son salaire net. L’ allocation sera susceptible d'être prolongée de deux mois, au cas où le père participerait aussi à ce congé parental d’éducation. Il devrait coûter près de 4 milliards d'euros par an à l'Etat.

Un compromis a également été trouvé en ce qui concerne la fiscalité sur les revenus les plus élevés. Un thème qui faisait l’objet de sérieuses discussions depuis plusieurs semaines déjà entre les partenaires de la coalition à Berlin. L'"impôt richesse" sera ainsi mis en place partir du 1er janvier 2007, ainsi que le réclamait le SPD, mais il épargnera les PME comme le voulaient la CDU de la Chancelière Angela Merkel… Le taux d’imposition pour les revenus les plus élevés passera ainsi à 45%, une mesure censée profiter aux domaines de la recherche scientifique et de la formation… Au sein de l’opposition, ces mesures ont été critiquées. Le FDP, le parti libéral a critiqué la hausse des impôts, qui n’est pas faite pour encourager la relance économique. Les Verts eux, estiment qu’au lieu de verser une allocation parentale de 12 ou 14 mois, il serait préférable de créer des structures d’accueil suffisantes pour tous les enfants d’âge pré –scolaire…

  • Date 02.05.2006
  • Auteur Ph.Pognan
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C76S
  • Date 02.05.2006
  • Auteur Ph.Pognan
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C76S