1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Berlin envisage de rémunérer les fonctionnaires selon leur performances

Le ministre de l´intérieur allemand Otto Schily a présenté hier un projet de réforme concernant la rémunération des quelques 1,7 millions de fonctionnaires. En accord avec le syndicat des services Ver.di et celui de la fonction publique, il est question à échéance 2007 de prendre en compte les performances pour diminuer ou augmenter les salaires dans une fourchette limitée d´abord à 4 %. Une révolution de la structure du fonctionnariat largement commentée par les journaux.

Otto Schily veut réformer le fonctionnariat

Otto Schily veut réformer le fonctionnariat

Selon la majorité de l´opinion publique, le monde des fonctionnaires est engourdi par les privilèges dont se repaissent ses individus. A ce point gavé : impossible d´innover, de changer les habitudes, oui, de travailler.

Et pourtant ça bouge ! ironise la Süddeutsche Zeitung qualifiant le projet de réforme, de révolution bureauratique. Et n´en déplaise aux fonctionnaires, l´article 33 paragraphe 5 de la constitution qui jusqu´à lors les protégeait, a enfin été contourné. Maintes tentatives d´abattre le couplet sur la gestion de l´appareil d´état suivant les conventions traditionnelles, ayant échoué face au lobby parlementaire, Otto Schily laisse la constitution être constitution. Mieux même, il déclare implicitement le principe de performance comme étant en accord avec les dites conventions. Et c´est vrai ! souligne le journal: à sa création le fonctionnarisme n´a-t-il pas combattu les privilèges de la noblesse en accordant la reconnaissance au mérite ?

Pour le Général-Anzeiger si une révolution effectivement s´annonce, elle ne devrait pas, dans l´état actuel des choses, enthousiasmer les plus revendicateurs qui attendent qu´on s´en prenne enfin et à l´interdiction du droit de grêve et à l´absence de compétence des Länder en matière de rémunération.

Il est vrai que si les serviteurs de l´état devaient à l´avenir se montrer tous performants, améliorer leur solde de 4 % pourcent au départ, puis jusqu´à 10 % comme il est prévu, cela coûtera cher remarque Die Welt. Or selon Otto Schily, le nouveau système ne doit pas mettre les caisses à contribution plus que de raison. Difficile donc de ne pas poser le problème des critères adoptés pour jauger l´efficience des fonctionnaires. Malgré un appel à l´intégrité des cadres, le journal craint que ce ne soit la porte ouverte a des décisions arbitraires dans un sens comme dans l´autre.

La Frankfurter Allgmeine, quant à elle, met l´accent sur les petites retombées non négligeables qu´offrirait la réforme. Les pourparlers avec les salariés de la fonction publique pour une révision de leur statut, pourrait être redynamiser par exemple. Et Puis il ne faut pas oublier que le projet prévoit aussi d´appliquer la nouvelle structure de paiement aux cotisations retraite.

En conclusion une phrase de la Frankfurter Rundschau qui résume bien le tout : « Schily et Ver.di proposent d´instaurer dans la structure de la fonction publique ce qui se fait le plus naturellement du monde dans le monde du travail ».

  • Date 05.10.2004
  • Auteur yann Durand
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9gJ
  • Date 05.10.2004
  • Auteur yann Durand
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9gJ
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !