1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Berlin doit revoir sa politique d'armement

Les quotidiens reviennent sur le projet militaire d'Ursula von der Leyen d'envoyer des soldats de la Bundeswehr en l'Ukraine et en Irak. Mais plusieurs experts recommandent à Berlin de revoir sa politique d'armement.

Le matériel militaire allemand est vétuste ?

Le matériel militaire allemand est vétuste ?

Ursula von der Leyen devra comprendre entre temps parfaitement pourquoi elle avait plié ses mains sur sa tête quand elle a été choisi pour conduire le ministère de la défense par Angela Merkel commente le journal Frankfurter Allgemeine Zeitung. Selon le journal, même les ennemis de von der Leyen – que ce soit à l'intérieur de son parti, la CDU, ou à l'extérieur, savaient qu'elle venait d'hériter de ses prédécesseurs d'un programme colossal, qui s'étend sur des décennies et dans lequel chaque dossier est une bombe à retardement. Le journal fait référence par ailleurs à un rapport publié, lundi, qui présente le niveau de vétusté des matériels de l'armée allemande. Le document identifie 140 problèmes et les risques liés à 9 programmes majeurs, d'un montant total de 57 milliards d'euros. Ursula von der Leyen, reconnait certes l'ampleur du problème écrit, pour sa part, die Welt qui fait étalage d'une large palette de matériels, des hélicoptères aux avions de combat, qui ne sont plus en état.

Von der Leyen zu Truppenbesuch Archiv 14.05.2014 Prizren

von der Leyen est la première femme ministre allemande de la défense

Un constat qui fait planer le doute sur les capacités de l'Allemagne à fournir une défense aérienne à ses alliés de l'Otan en cas d'escalade du conflit ukrainien commente die Welt. Pour faire face à ces problèmes, le quotidien la Süddeustche Zeitung estime que la ministre de la défense à choisi la confrontation pour faire appliquer sa politique d'armement. Le journal explique cependant que Ursula von der Leyen va devoir être très sélective dans le choix des entreprises. Et pas forcément celles qui bénéficiaient jusque-là des contrats d'armement du gouvernement allemand conclut la Süddeutsche Zeitung. Et pour cause, il y a quelques jours, deux avions militaires transportant des armes et des équipements pour les Kurdes irakiens et de l'aide humanitaire à des pays africains touchés par Ebola, sont tombés en panne. Justement d'ailleurs, pour revenir au projet d'envoi de militaires allemands en Ukraine et dans le nord irakien, le quotidien, die Tageszeitung, écrit enfin que le vrai débat : c'est qu'est-ce qui se passera après le déploiement de la Bundeswehr dans ces pays.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !