1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Berlin, capitale de l'art contemporain

Culture dans cette édition, avec l'ouverture de la Biennale d'Art contemporain dans la capitale allemande et le piratage d'une émission télé par des artistes tchèques

Le poing levé de l'artiste Piotr Uklanski à la Biennale de Berlin

Le poing levé de l'artiste Piotr Uklanski à la Biennale de Berlin

« When things cast no shadow »

Les sculptures de l'Artiste Mexicain Gabriel Kury au marathon de la Biennale

Les sculptures de l'artiste mexicain Gabriel Kury à la Biennale

« When things cast no shadow » - en français « Quand les objets ne projettent pas de d’ombre », c'est sous ce titre que la nouvelle Biennale d’art contemporain de Berlin a ouvert ses portes au public le 5 avril. L'exposition internationale se poursuivra jusqu’au 16 juin prochain.

Un visiteur devant Courtyard, l'oeuvre de l'artiste Cezary Bodzianowski, présent à la Biennale de Berlin

Un visiteur devant "Courtyard", l'oeuvre de l'artiste Cezary Bodzianowski, présent à la Biennale de Berlin

La cinquième édition de cette Biennale a été confiée au Polonais Adam Szymczyk, directeur de la Kunsthalle de Bâle, en Suisse, et à une jeune critique américaine, Elena Filipovic. Un tandem éclectique qui plante le décor de cette Biennale dans quelques lieux symboliques de la capitale allemande.

Sophie Grènery est partie pour nous à la découverte.

Explosion nucléaire... cathodique!

Explosion atomique fictive sur un site de la télevision tchèque. Les pirates sont le groupe d'artistes Ztohoven

Explosion atomique fictive sur un site de la télevision tchèque. Les pirates sont le groupe d'artistes Ztohoven

Réveil brutal pour les téléspectateurs tchèques l’été dernier : le programme matinal, où la campagne est filmée en direct par des caméras téléguidées, montre tout à coup une explosion atomique au milieu de paysages bien connus. Explosion fictive évidemment, mais le piratage n’a pas amusé tout le monde. Poursuivis en justice, ses auteurs viennent d’être acquittés. Retour sur cette polémique en République tchèque avec Alexis Rosenzweig depuis Prague.

Liens