1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Berlin aux couleurs de la Jamaïque?

Noir-Jaune-Verts comme CDU/CSU-FDP-Verts, voilà la coalition de partis qui pourrait co-diriger l'exécutif allemand après les législatives passées. La Jamaïque se réjouit d'une publicité pour les couleurs de son drapeau.

Écouter l'audio 02:10

"Nous allons privilégier le dialogue" (Angela Merkel)

Une coalition jamaïcaine à Berlin, c'est ce que souhaite en tout cas l'ambassadrice de la Jamaïque près l'Allemagne. Dans une interview parue dans la presse, Margaret Jobson se réjouit de voir que le nom de son pays est sur toutes les lèvres en Allemagne. "Ce sera un bon présage pour l'Allemagne" dit-elle, ravie du buzz produit autour du nom de son pays.

 "La majorité dont dispose le gouvernement jamaïcain au parlement à Kingston fonctionne sans problème" ajoute la diplomate. Normalement, la Jamaïque n'a rien à voir dans les élections législatives qui viennent d'avoir lieu en Allemagne.

Cette carte circule sur Twitter, qui superpose les contours des deux pays de façon humoristique :

Mais l'éxécutif qui sera installé d'ici la mi-novembre à Berlin pourrait être le fruit d'une coalition: Noir-Jaune-Verts. Noir est la couleur qui identifie les chrétiens-démocrates arrivés en tête du scrutin. Jaune pour les libéraux et la couleur verte pour le parti des écologistes (Ecoutez l'interview explicative ci-contre, sur le "code couleurs" de la politique allemande).

Des négociations tendues

Mais à peine les discussions en vue de la conception de ce bébé tricolore ont-elles démarré que les obstacles se dressent. Libéraux et Verts ne s'entendent pas sur certains sujets comme la protection du climat et le social.

Christian Lindner, chef des libéraux du FDP, a ainsi déclaré que son parti souhaitait impulser "une politique de rupture".

Koalitionsroulette nach der Bundestagswahl - Schwarz Gelb Grün (dpa)

Et si cela n'est pas possible, poursuit Christian Lindner, "nous verrons que notre place est dans l'opposition."

Un ton moins radical du côté des Verts. Katrin Göring-Eckardt, une des principales figures du parti, laisse entendre qu'il y a malgré tout des points de rapprochement avec les libéraux du FDP comme il en serait le cas sur le thème ds migrations. Mais Madame Göring-Eckardt ne s'empêche pas de marteler: "nous nous battrons pour qu'il y ait une politique migratoire humaniste. Et tout ceci fera évidemment partie des négociations."

 

La carte diplomatique de Angela Merkel 

Angela Merkel se veut pour sa part au-dessus de la mêlée et se donne du temps pour négocier.

Interrogée, la chancelière souligne vouloir "privilégier le dialogue, autant avec le FDP qu'avec les Verts." Mais preuve que Merkel se ménage une porte de sortie, elle dit espérer malgré tout que les sociaux-démocrates du SPD puissent revenir sur leur position en cas d'échec des négociations en vue d'une coalition jamaïcaine.

Mardi, les différents groupes parlementaires issus des élections se retrouvaient pour une première fois. La nouvelle assemblée devrait être mise en place d'ici le 24 octobre. Quant à Angela Merkel, assurée d'être reconduite comme chancelière, elle sera élue dans la foulée par ses homologues députés.

Le nouveau Bundestag comptera 709 Députés contre 630 dans la précédente assemblée. C'est un record dans l'histoire du pays.

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !